Antoine Lyonel Trouillot

Journaliste | Le Nouvelliste

zomangay@hotmail.com

La réimpression de chansons patriotiques circulant dans la diaspora haïtienne aux Etats-Unis dans les années soixante-dix, quatre-vingt par un collectif célébrant la mémoire du groupe « Atis endepandan » ressuscite une époque où la parole était digne, le ton à la révolte, l’...

Une jeune fille suicidaire poussée vers la déprime par un père abusif, violent et alcoolique. La paranoïa ordinaire d’un citoyen ordinaire qui voit des ennemis partout et ne peut s’impliquer dans aucune logique collective : les  notions de bonté et de gratuité ne le traversent pa...

Violence, pauvreté, injustice sociale, peur. On ne sort plus que pour des raisons médicales ou affronter la lenteur de telle administration. Ou parce qu’il n’y a rien dans la maison qui n’est pas tout à fait une maison où règne la promiscuité.

On compte les vies emportées par la...

Je n’applaudis pas à l’accord entre le Premier ministre de facto Ariel Henry et des formations politiques. Cela me semble un raccourci dont l’efficacité n’est pas garantie à un moment  où, aux yeux de la majorité des citoyens, il s’agit de rompre et de repartir autrement. L’accord du...

En Haïti, il suffit d’être d’extraction populaire et non armé pour se faire tirer dessus par… la police. Comment le tournage d’un clip peut-il tourner au carnage ? Pourquoi des policiers ont-ils ouvert le feu sur des jeunes alors que, selon des témoins, il était évident que c’était du cin...

Je suis peut-être bête, mais dans ma bêtise je ne vois pas comment un accord politique avec le Premier ministre de facto Ariel Henry pourrait contribuer à une sortie de crise. A moins de considérer la normalisation du pouvoir monocéphale de facto comme une forme de stabilisation. Le pouvoi...

Rien ne peut justifier l’agression contre les personnes réunies à l’hôtel Montana pour la signature d’un accord politique. Accord sur lequel des citoyennes et citoyens ont travaillé pendant des mois. Accord auquel un nombre important d’institutions civiles et politiques ont adhéré. Accord...

J’ai été étonné du nombre d’amis me demandant si je comptais répondre à des propos que m’aurait adressés une figure connue de la bourgeoisie haïtienne. Depuis le temps que je publie des livres, des études et des articles, j’ai eu droit à mon lot de critiques, certaines dont le bien-fondé m...

Dans les semaines et les mois qui ont suivi le tremblement de terre de janvier 2012 on a vu des formes de solidarité de la part des Haïtiens. Ces actions n’ont peut-être pas été suffisamment valorisées par la presse haïtienne et ont été quasiment ignorées par la presse internationale. ...

La terre a encore tremblé. Des morts, des blessés, des dégâts matériels. Sympathies exprimées, secours promis… Et, à l’affût, ceux qui se disent qu’il y a de l’argent à se faire. On saura après, ou on ne saura pas qui, de manière criminelle, aura utilisé cette énième catastrophe comme éniè...

Dans le lot de ceux qui s’attendent à occuper les postes autrefois prestigieux de maire, député, sénateur, président de la République, il en est qui savent qu’ils ne peuvent le (re)devenir  que dans des circonstances néfastes pour la nation, portés par la magouille, la corruption et d...

L’on peut s’agacer de la lenteur mise à trouver un accord crédible aux yeux de la population afin d’assurer l’inévitable transition vers un processus électoral digne de ce nom. Un accord qui impliquera aussi la prise par l’instance de transition de mesures allant dans le sens des revendica...

Il y a quelque chose de comique, au sens de pitoyable, dans la découverte soudaine de « la lutte des classes » par certains membres et alliés du PHTK. Lutte des classes, version bon marché et caricaturale : les mulâtres (mettez-y toute personne claire de peau) seraient les assas...

Les temps sont durs, l’avenir pas clair, le présent inhabitable. Que répondre ou comment répondre à cela ?

Refuser  le pessimisme petit-bourgeois qui ne bouge pas le petit doigt, s’arrange pour ne pas être en flagrant délit d’opinion, conclut que tout est mauvais, tous...

Dans le flot des discours de réaction à l’assassinat du président de facto Jovenel Moïse, il y a à la fois des propos tendancieux allant dans le sens d’une exceptionnalité haïtienne marquée par une culture du chaos et de la violence et une rareté de propos analysant sans concessi...

Elle était vie et dynamisme. Toujours à se porter volontaire. Avec son franc-parler. Ce souci d’en faire davantage. De développer une conscience claire. Agir, prendre position,… Radi, Matris Liberasyon, ses entrevues et émissions… Toujours disponible, bouillonnante de vie. Quatre balles on...

Dans l’après-Duvalier, ce n’est pas la première fois qu’un pouvoir coincé, ses porte-parole ou ses alliés ont recours à la rhétorique noiriste qui consiste à dénoncer certains effets visibles du mulâtrisme pour se réclamer d’un principe de ressemblance : nous, Noirs, représentons les N...

En écoutant le récent concert « Lèt ouvèt » de Rebèl Pakamò qui se définit comme un « rappeur engagé », j’en suis venu à penser que nous ne saluons pas assez le mérite de la conviction. Il aurait été si facile pour lui de faire autre chose, de prendre moins de risq...

Un juge qui ne peut pas enquêter risque de finir comme le bâtonnier dont il a charge de trouver les meurtriers.

Des résidents obligés de fuir leurs demeures, leurs quartiers.

Des entreprises pillées sans intervention de la police selon la position politique ou simplemen...

Le bilan

2021-06-21

Un journaliste vedette dont chaque question est orientée dans le sens d’une apologie du pouvoir. Pas une remarque, pas la plus petite marque d’empathie pour les victimes de violences : viol, rapt, détroussage, assassinat. Pas la plus petite marque d’empathie pour les gens obligés...