Pr. Hérard Jadotte : L’écosystème haïtien du livre et de l’imprimé 

Culture - Le Nouvelliste : Arrêtons-nous un moment pour jeter un regard panoramique sur le livre et l’imprimé en Haїti. Professeur Hérard Jadotte. Le livre et l’imprimé en Haїti, c’est une très vieille histoire. Ni la période amérindienne, ni la période coloniale espagnole n’ont laissé de traces écrites. Il faut attendre le Traité de Ryswick et la prise en charge par la France de cette partie de l’île en 1697 pour voir le livre et l’imprimé faire leur apparition. Depuis cette date, le livre et l’imprimé ont accompagné tous les moments importants de notre histoire. De l’ouvrage encyclopédique de Moreau de Saint-Méry sur la colonie de...

Sandro Clément : « J’écris pour partager mes expériences et me rendre utile »

Culture - Né à Poste Marchand, au cœur de Port-au-Prince, Sandro Clément a fait ses études classiques chez les frères André et au collège Catherine, à Carrefour. Ainé d’une famille de quatre enfants, Sandro Clément prenait ses études très au sérieux. Tout petit, il aimait lire et écrire ; il prenait un fou plaisir à gribouiller quelque chose sur un bout de papier. Tout petit, il essayait, dit-il, de donner corps à ses rêves. Sur une feuille de cahier ou une page blanche, Sandro essayait de traduire sa  pensée. Il y prend gout petit-à-petit et découvre son amour pour l’écriture. Tout jeune, l’auteur  se découvre lui-même. « Je ne suis pas...

L’apprentissage du droit par les textes

Culture - Dans son ouvrage, paru sous les presses de Kopivit-L’Action Sociale Librairie-Editions, l’auteur suit une démarche similaire à celles des deux précédents ouvrages en posant de manière sérieuse les problèmes de notre société. Il montre la voie à prendre à partir des textes de loi.  Dans ce livre de 280 pages, il projette un regard sur de nombreux concepts revêtant d’une importance particulière, dont la notion de citoyenneté, l’Etat de droit, les ordres... Dans un texte intitulé : Les tares de la législation haïtienne face à l’exercice du droit civique et politique/un accroc à l’établissement de l’Etat de droit, le docteur en...

Nitza Cavalier, colauréate du prix international d’écriture francophone

Culture - La cérémonie s’est déroulée en présence du président de l’Université de Guyane, Monsieur Antoine Primerose, la présidente du Conseil académique et Madame Maria Lony.  Le jury central était composé de Biringanine NDAGANO (Guyane), Audrey DEBIBAKAS (Guyane), Etienne OREMIL (Haïti), Garry VICTOR (Haïti), Anicet MEGNIGBETO (Bénin) et Emmanuel, dit Magou FAYE (Sénégal). Mais c'est en présence du jury local composé de Biringanine Ndagano, Audrey Debibakas et Mylène Danglade que les résultats se sont prononcés. L’étudiante haïtienne Nitza Cavalier, habituée des distinctions, a remporté haut la main le premier prix. Les autres nominés de l’université de Guyane sont : JRolph, James-Son Dérisier, Cenoble Fedelyne,...

Paulette Camille, 74 ans couronnée « Mère haïtienne de l’année »

Culture - Le Fonds d’assistance aux femmes victimes de viol (FAAFVV), a lancé sa première édition de « Mère haïtienne de l’année », une initiative qui vise à récompenser une femme ayant une grande influence sur sa  communauté.  Cette année,  le choix de l’organisation, guidée par Guerline Bénédicte, membre du « Kolektif fanm lakay » (KOFLA), a été porté sur Paulette Camille, une femme de 74 ans qui habitait au Bel-Air avant d’avoir été chassée par des bandits de la zone. La cérémonie d’intronisation s’est déroulée, le 30 mai, chez les sœurs de Christ-Roi.  Avec une voix pleine d’émotion et de charisme, cette femme qualifiée de...