In memoriam, “Tony Denis a tout donné"

Société - Coordonnateur départemental de la Direction de la protection civile (DPC), cofondateur et ancien président de l’Association des anciens élèves du lycée Capois-La-Mort de Ouanaminthe (AELCO), fondateur de Génie Préfac, visionnaire, homme énergique et engagé, Tony a tout donné à la communauté ouanaminthaise, dans le département du Nord-Est et au secteur de gestion des risques et des désastres (GRD) du pays. Paradoxalement, il est parti par manque d’accès aux soins de santé. L’association AELCO retient que le cheminement héroïque de Tony est un modèle à suivre pour les nouvelles générations. Né le 4 janvier 1974 à Ouanaminthe, Tony Denis émanait de la...

En guise de remerciements …

Société - Cher Maxime et chère Yolène, Devin ou fou, j’aurais été de penser que je dirais adieu à ces deux trésors nationaux que vous représentez et à ces deux guerriers humanistes que vous aviez symbolisés à votre façon. Comme de coutume, vous m’apprenez par personne interposée un acte ou une action que vous aviez posé.e, votre départ de cette Haïti qui s’en va, elle aussi. Vos messages du 28 août 2021 m’ont surpris, laissé sans voix, bouleversé et fait sombrer dans une tristesse qui me noue, encore, l’estomac… Vous êtes parti.e.s pour l’Orient éternel me laissant face à une épreuve difficile...

Maximiser son souvenir dans le temps

Société - Il y a de ceux-là qui cumulent des avoirs et qui minimisent le savoir. Le pire, c’est qu’il y en a qui thésaurisent, tout en ayant le monopole de la connaissance. Les uns et les autres ne sèment point dans le champ du souvenir. Beaucoup d’entre eux qui œuvrent en politique oublient que cet art est celui de l’entretien de la cité, ne faisant pas d’eux des assistés publics et des fossoyeurs d’âme. En quittant le Sénat de la République, Maxime Roumer, qui se savait esclave de l’art et de l’éducation, s’était mis à créer des formes et à former...

Ensemble : Résister, Soutenir, Guérir

Société - Conférences sur la sexualité et la santé mentale, présentations sur les droits humains et les droits sexuels, partage d’expériences entre des associations de LGBTIQ, animations culturelles…La Fondation SEROvie a marqué la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, le 17 mai 2021. Ces activités qui se sont déroulées à Pétion-ville (Ouest) et aux Cayes (Sud), répondent à l’objectif principal de l’IDAHOT (International Day Against Homophobia and Transphobia) de mobiliser tous les secteurs de la société civile afin d’approfondir les réflexions sur la situation des droits humains, les stéréotypes, les préjugés et les discriminations de toutes sortes. Les associations de LGBTIQ...

La « Classe charge virale», une initiative pour promouvoir l’adhérence

Société - «Vu l’importance des ARV (Antirétroviraux) pour ma santé, je les prends parfois avec un sachet d’eau ou du jus» ; «de l’eau sucrée ou de l’eau avec un peu de sel m’aide à prendre ces médicaments» ; «moi, je fais fondre les ARV dans de l’eau pour ensuite boire la solution»… Ce sont, entre autres,  certains des témoignages recueillis auprès des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) lors de la  cérémonie de clôture d’une «Classe charge virale» organisée à l’hôpital de Fermathe, le vendredi 30 avril 2021. Après six mois sous traitement antirétroviral (TAR), 15 PVVIH sur les 17 composant l’effectif d’une...