Seul le MENFP semble être au courant de la rentrée des classes dans trois semaines

Editorial - Le ministère de l’Education et de la Formation professionnelle (MENFP) fait du bruit autour de la rentrée des classes fixée au 5 septembre 2022. Entre la communication parfois à outrance sur le "Livre unique" en créole pour les classes de première et de deuxième année fondamentale, le baccalauréat technique et les forums quotidiens, le ministre Nesmy Manigat et les cadres du MENFP n’ont pas de temps à perdre. En termes de communication, tout porte à croire qu’ils préparent à leur manière la rentrée des classes pour l’année 2022-2023. Cependant, en dehors des canaux de communication de masse – réseaux sociaux, médias...

Luis Almagro favorable à une nouvelle mission de l’ONU en Haïti

Editorial - En prenant lecture du communiqué du secrétariat général de l’Organisation des Etats américains du lundi 8 août en cours sur la conjoncture haïtienne, les observateurs qui  suivent de près le fonctionnement des organisations internationales avaient vite compris que Luis Almagro était porteur d’un message au sujet d’Haïti. Dans sa livraison de ce jeudi, le quotidien américain de la Floride, Miami Herald, lors d’une interview avec le secrétaire général de l’organisation hémisphérique, a révélé que Luis Almagro est favorable à l’envoi d’une nouvelle mission onusienne en Haïti. Sans langue de bois, le diplomate uruguayen estime qu’en raison de la situation d’insécurité...

Attention à l’engrenage et à l’enlisement 

Editorial - Le Nouvelliste a appris de sources concordantes que le gouvernement du Canada a approuvé, mercredi 10 août 2022, le permis d’exportation pour les véhicules blindés de transport de troupes commandés par Haïti. Ces équipements qui font défaut à la Police nationale d’Haïti (PNH) devraient arriver bientôt à Port-au-Prince, ont certifié au journal des personnes qui suivent de près le dossier. Les véhicules blindés de transport de troupes constituent le principal avantage des forces de l’ordre sur les bandits qui font régner la terreur dans la région métropolitaine depuis des mois. Cependant les véhicules ne suffiront pas pour résoudre tous les problèmes...

Sans gêne ni honte

Editorial - Michel Soukar, dans une conférence présentée au début de 2020 à l’Université Quiskeya, pour faire la promotion de la collection Pages retrouvées des Éditions C3, avait fait le relevé de toutes les publications qui, de la fin du 19e siècle au début du 20e, parlaient, prévoyaient, craignaient ou dénonçaient l’occupation imminente de la République d’Haïti. Les observateurs attentifs relevaient les signes avant-coureurs et mettaient en garde nos mauvais dirigeants sur les conséquences de leurs méfaits. Aujourd’hui, il est temps de dire au pays, à sa société civile en sommeil, à sa classe des affaires endormie, aux partis politiques aux abois, à...

L’OEA a parlé, Ponce Pilate, wake up call ou extrême onction ?

Editorial - Si elle n’émanait pas de l’une des institutions au cœur de tous les mauvais coups de ces dernières années en Haïti, la note publiée sur le site de l’Organisation des États Américains (OEA) ce 8 août 2022 aurait valeur de jugement définitif en attendant une action radicale. Mais voilà, elle est de l’OEA. L’OEA du Secrétaire général Luis Almagro, celui qui, en poste depuis mai 2015, était venu vendre son âme au président Jovenel Moïse pour obtenir le vote d’Haïti, lors de sa dernière élection en 2020. Elle est de l’OEA que Ricardo Seitenfus a dû quitter en janvier 2011...