Un drame dans le drame de l’insécurité

Editorial - Au début du mois en cours, l’Unicef avait sonné l’alarme sur la situation des écoles situées dans les quartiers pris en otage par les gangs. 5 mai 2022. D’après l’agence onusienne, près de 1 700 écoles sont actuellement fermées dans la zone métropolitaine. 500 000 enfants seraient privés du pain de l’instruction. Selon l’Unicef, qui a repris les chiffres du ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), dans la zone métropolitaine, 772 écoles sont fermées à Croix-des-Bouquets, 446 écoles à Tabarre, 274 à Cité Soleil, et 200 autres à Martissant, Fontamara, au centre-ville et bas Delmas. Quand ce communiqué...

Sans surprise, personne ne cherche encore le chemin de la sortie de crise en Haïti

Editorial - Il y a de cela près de trois ans, en 2019, les élections pour renouveler la Chambre des députés auraient dû se tenir.  Depuis janvier 2016, toute la classe politique savait que le 13 janvier 2020 le mandat de la 50e législature touchait à sa fin.  Chacun pour ses raisons, et sans surprise aucune, s'employa pour ne pas laisser les élections se tenir. « Pas d’élections avec Jovenel, il n’est pas légitime », disait l’opposition.  « Attendons le départ de tous les élus pour changer la Constitution », escomptait le pouvoir. L’absence des députés était le premier grand pas sur le chemin de la...

Les acteurs sont-ils enfin prêts à faire des sacrifices pour résoudre la crise ?

Editorial - Les informations font état d’une rencontre mercredi soir entre le Premier ministre Ariel Henry et Magali Comeau Denis, l’une des initiatrices de l’Accord de Montana. Selon les informations, c’est le Premier ministre Ariel Henry qui avait fait la proposition de la rencontre. En attendant une note formelle des concernés, Jacques Ted St-Dic du Bureau de suivi de l’Accord de Montana, informe que la rencontre portait sur la crise multiforme qui ronge le pays. Une autre rencontre est programmée pour le week-end en vue de poursuivre les discussions. On ne sait pas si cette série de rencontres va déboucher sur un...

La Floride ouvre le bal du 18 mai

Editorial - Si Port-au-Prince ne peut plus se payer le luxe de célébrer le bicolore national, dans la diaspora, Miami est devenu la capitale de la célébration du 18 mai. Cette année encore la tradition sera maintenue. D’autres villes comme Boston ou Chicago font de leur mieux. New York peut faire plus comme Paris ou Montréal. D’ailleurs, elles n’ont qu’à suivre l’exemple de Miami. La fête du drapeau dans la grande agglomération de Miami est une vraie fête. Des jours à l’avance les véhicules de nos compatriotes arborent le drapeau bleu et rouge. Les entreprises liées aux Haïtiens ont notre drapeau en...

En attendant le Sommet des Amériques, les montagnes Henry et Denis se rencontrent

Editorial - Il est déjà arrivé dans le passé qu’une réunion internationale débouche sur des changements en Haïti.  En janvier 1962, à la conférence de Punta del Este, en Uruguay, Haïti vote l’exclusion de Cuba de l’OEA. En s’alignant sur la position américaine, Duvalier va recueillir des dividendes de son vote pendant des années. Certains croient que son accession à la présidence à vie (1963), l’actuel aéroport international Toussaint Louverture (anciennement nommé François Duvalier) (1965) et même la transmission sans heurt du pouvoir à son fils, Jean Claude Duvalier (1971), ont pris naissance de cet alignement sur les vœux américains. D’ici un...