Le groove de Givens François dans «Wake up planèt »

Culture - «Wake up planet ». Cette musique swingue dans le style de la fin des années 80. Un mélange de soul, d’afrobeat et de disco. Dans notre tête déboulent «Let's go dancing », «Ladies night » de Kool and the gang. On est projeté dans le rythme.de notre bon vieux papagroove, Manu Di Bango avec « Soul Makossa». Et on ne saurait oublier les émissions de spectacles télévisés comme Soul train, le meilleur train dansant des mélomanes. On swingue, on fait du boogie, du rock'n roll. Du bon vieux temps passe dans cet air qui respire la nostalgie des étoiles qui ont fait danser toute une...

« L’œuvre de Frankétienne, une offre généreuse pour le théâtre haïtien »

Culture - Le Centre culturel Pyepoudre, de concert avec le ministère de la Culture et de la Communication, a organisé  une conférence sur l'œuvre de Frankétienne le mardi 23 mars 2021, dans la salle polyvalente Fritznel Fanfan Morisseau, à Bourdon. Autour du thème «L’œuvre de Frankétienne, une offre généreuse pour le théâtre haïtien», Paula Clermont Péan, invitée de la conférence, a abordé l’œuvre théâtrale de cet écrivain majeur. Devant un public diversifié, cette conférence était une source de savoir sur l’œuvre théâtrale de Frankétienne. Que ce soit  «Troufobon » (1977), Les Presses Port-au- Princiennes, 1978. « Bobomasouri », port-au-prince, Koleksyon Espiral, 1986, «Mûr à crever (genre...

Les femmes au centre de la Journée internationale de la francophonie

Culture - Les femmes sont de plus en plus nombreuses à travers le monde. Selon les chiffres fournis par l'OIF, il existe 140 millions de femmes vivant dans les pays francophones. Ces données sont appelées à évoluer puisque le nombre de femmes dans le monde s’accroit d’année en année. Paradoxalement, les femmes constituent la population la plus vulnérable; elles sont de plus en plus vulnérables comparées aux hommes tant sur le plan de l’éducation que sur le plan de la santé ou de celui de l'emploi. Les femmes accèdent moins aux études supérieures et sont sous-représentées sur le marché de l’emploi, et les indicateurs sanitaires confirment de plus...

La poésie comme missive attendue, ou l’espace-temps océan de Jean Brierre

Culture - Jean F. Brierre est probablement un astre négligé de notre panthéon littéraire… un peu plus que d’autres en tout cas... pas parce qu’il est moins lumineux que d’autres, pas nécessairement, mais parce que nous avons un long travail d’assimilation de notre patrimoine à perpétuer et à perpétuellement recommencer... particulièrement pour cette double génération du premier 20ème siècle haïtien, un moment de notre Histoire qui consiste en une arrivée à maturité - et presque en un âge d’or - de notre effervescence littéraire, où nous avons opéré un retour sur qui nous sommes, collectivement, et, au moins en littérature, on peut...

Valoriser « Jwèt Lakay » à Rivière-Froide

Culture - Rivière-Froide, dans la commune de Carrefour, accueille la première édition de « Jwèt Lakay », du 2 au 4 avril 2021. Cette activité culturelle, une initiative de Talan Ayisyen Natif Natal (TANN) et l’Association des petits amis de Sainte-Thérèse (APAST), est un festival dédié aux jeux traditionnels haïtiens. Ces activités ludiques tendent à se perdre en Haïti, surtout dans nos villes. Les enfants ne lancent plus de cerfs-volants dans le ciel, ils ne jouent plus aux osselets, à la marelle, aux billes et encore moins au « lago » qui stimulent l’activité physique. Branchés sur Internet, ils préfèrent se pencher pendant des heures d’affilée...

Honneur et mérite à Franketienne

Culture - La cour de l’IFH a vu se réunir, samedi dernier, un beau monde autour de Frankétienne. Comme une manière de résister à ces temps sauvages et ténébreux, le public a répondu à l’appel de l'IFH. Ces gens ont bravé Port-au-Prince pour venir exprimer une fois de plus leur gratitude et leur reconnaissance à cette grande figure de la peinture et des lettres haïtiennes. Pour se questionner, à leur tour, sur Port-au-Prince, les mordus des belles-lettres ont aussi joint leur voix à celles des artistes qui ont performé et celle de l’éditeur Rodney à Saint-Éloi dans sa préface du livre « Rapjazz, le Journal d'un...

Mark-Endy Simon : « Je ne pardonne pas au malheur »

Culture - Roberto Louis-Charles (RLC) : Mark-Endy Simon est poète, membre de l'Atelier Jeudi Soir et avant tout père de famille. J'insiste sur cet aspect de votre vie afin de signifier le contexte de création de votre premier recueil de poésie, «Je ne pardonne pas au malheur» ( 2010, Atelier Jeudi Soir). On est quelques mois après la tragédie du 12 janvier et la plume du poète brise le silence d'une ville «couverte de haine» pour exposer ses douleurs. Parlez-nous davantage du contexte de création de votre œuvre. Mark-Endy Simon (MES) : Personnellement, j’éprouve toujours un besoin de parler de mes émotions aux autres,...

Un air de jazz dans « Black Soul » de Jean F. Brierre

Culture - Depuis 1947, le recueil de poésie de Jean F. Brière, « Black Soul » a paru. Ce recueil n’a pas vieilli. Nos jeunes poètes savourent encore avec délice ce cru d’un lyrisme de pur jus indigéniste. Ces jeunes ne se contentent pas de lire ces vers bercés d’une musicalité tout a fait jazz, ils les lisent avec un rare bonheur d’enchanter le public. Au pire moment de cette crise multidimesionnelle en Haïti, les jeunes lisent à haute voix “Black Soul” dans des petits cercles qui se réunissent encore. Ils bravent l’insécurité des rues, ils vont dans ces lieux littéraires pour vivre...

« Lettre à O »: Jean Brierre est revenu parmi nous

Culture - « Lettre à O, c’est un long poème de Jean Brierre qui parle de ma mère, de la femme d’Haïti et de l’exil. Il a écrit ce poème pendant qu’il était en exil. C’est un poème inédit. A part maman et nous, personne ne connaissait l’existence de ce texte. Ce livre, c’est une manière de célébrer ma mère et commémorer le 5e anniversaire de son décès.  C'est aussi Une façon de faire revivre l'auteur. Nous avons ressuscité Jean Brierre pour les besoins de la cause », a confié Monique Clesca, le samedi 20 mars 2021, à la Maison du citoyen, à Pétion-Ville, lors de la présentation...

« Nanpwen lang pase lang », selon Isaac Volcy

Culture -  « Nan pwen lang pase lang/ lang pou lang/ ban m tete lang manman m ». Powèt-dizè Isaac Volcy, pri Feliks Moriso Lewa 2020 an, pa rate okazyon pou l resite vè sa yo nan fè pwomosyon pou lang ak kilti kreyòl. Yo file defile tankou vèsè ou priyè moun kenbe pakè pou defann yo lè bwa a mare. Si jounen jodi a gen kriz sou kriz an Ayiti jouk gen moun ki rive rayi pwòp kilti yo, sa pa vle di lespwa fini pou sa. Lavi pa sispann boujonnen nan zèv atis ak atizan yo. E sware pwezik lang pou lang...

Lancement officiel du premier salon du livre de Mirebalais

Culture - En cette période si éprouvante, fêtons le livre plus que jamais. Le lancement du salon du livre de Mirebalais est lancé, du 21 au 28 mars ; les débats seront orchestrés par des personnalités telles que Gary Victor, Darly Renois, Cherlie Rivage, Joslin Jean, Milady Auguste, Anivince Jean-Baptiste, Daniel Suplice, Fédia Stanislas. Durant toute la semaine, divers conférences et débats tenteront d’apporter quelques réponses à des mystères qui taraudent de manière égale l’esprit des lecteurs et des écrivains en devenir. En ouverture, le poète Anderson Dovilas, initiateur du salon, a tenu à rappeler l'objectif de l'événement. « Le premier Salon du livre de Mirebalais est lancé...

Campagne contre les violences basées sur le genre à Pyepoudre

Culture - Une culture de la violence, c’est ancréee dans l’habitude de certains groupes de personnes. Cette culture formate certains esprits. Souvent elle lie violence et virilité. Et c’est par la culture que ce schéma doit être défait. C’est en ce sens que l’Engagement des femmes et des filles pour l’environnement et le développement (EFED), l’Union des femmes à mobilité réduite d’Haïti (UFMORH) et Haiti Adolescent Girls Network (HAGN) ont porté leur parole dans un lieu culturel pour dire non à cette violence basée surtout sur le genre. En vue de diminuer, voire éliminer les nombreuses violences physiques, sexuelles, psychologiques  dont sont victimes les femmes...

''  I can't breathe ",  Grammy chanson de l'année 2020

Culture - En lisant soit les journaux, en allumant son appareil de TV, il reste un fait certain et indéniable que le monde va mal et tourne de plus en plus sur place, vu les problèmes liés à l'économie, à la politique, à la Covid-19 et surtout à la société. Aux U.S.A, là où j'ai élu domicile depuis tantôt quinze (15 ) ans, l'éternelle question du racisme déchire le tissu social. Il hante les esprits, les cœur. Il fait la une dans les conversations à la radio, à l'école, à l'université et dans les transports en commun (bus, train...). Le mouvement ''Black lives matter" (les...

Dictionnaire des francophones : la vitalité de la langue française dans le monde

Culture - La langue française, d’origine latine, s’est formée principalement dans la région parisienne. Avec la conquête des terres par la France et les flux migratoires, cette langue s'est vite répandue en Europe, puis dans le monde. En 2014, l’Organisation de la francophonie a fait état de 274 millions de francophones dans le monde. Comme toutes les langues, le français s’est enrichi d’une multitude de mots en contacts avec d’autres langues et a subi leur influence. Par conséquent, le français a donné lieu à d’autres variétés de français. Cette évolution traduit la dynamique  de la langue française et sa vitalité dans le monde. Selon les...

Vers un comptoir d’art et d’artisanat à Jérémie

Culture - L’artiste-peintre et écrivain Mérès Weche, en accord avec le poète Caldwell Appolon, responsable du centre culturel Numa Drouin de la ville de Jérémie, a pris l’initiative d’ouvrir un comptoir d’art et d’artisanat dans cet espace socio-littéraire et culturel de la cité des poètes. « Conscientes de la nécessité de garder le cap sur les arts et la culture et d’offrir aux visiteurs de la Grand'Anse la possibilité d’y acquérir des souvenirs de voyage, ces deux figures représentatives des Belles-Lettres à Jérémie croient que le moment est venu de systématiser l’accueil étranger dans cette ville de grand passé patrimonial », a déclaré Mérès Weche....