Belle première journée de Livres en Liberté au Cameroun 

Publié le 2022-09-28 | lenouvelliste.com

Le lancement de la 70e édition du festival Livres en Liberté s’est déroulé le 27 septembre 2022 à l’Hôtel Merina de Yaoundé en présence du représentant du maire de Yaoundé III, du représentant du ministre de la jeunesse et de l'éducation civique du Cameroun et des personnalités du milieu de la culture.  Livres en Liberté a drainé des visiteurs. Expositions, rencontres avec les écrivains et manifestations artistiques et socioculturelles ont animé cette grande manifestation culturelle. 

«Il y avait environ trois cents titres de livres haïtiens. Les Camerounais étaient heureux de nous rencontrer. Les deux hymnes nationaux des deux pays ont soulevé beaucoup de chaleur humaine et d’émotion. C’était une véritable fête de la culture. Le Cameroun est un pays de culture. Je suis très heureux là-bas. Le festival continue. Cette fois-ci nous mettons le cap vers Douala», a déclaré Clément Benoit II, initiateur du festival. L’opérateur culturel se dit heureux de cet accueil hospitalier. Lors du lancement, il a reçu une plaque d’honneur de la part du Rotary Club de Yaoundé pour son engagement au service de la culture en général et du livre en particulier ainsi que son savoir-faire dans la réalisation de cette fête du livre dans ce pays de l'Afrique centrale 

Lors du lancement de la manifestation, Clément Benoit a fait une grande présentation de la littérature haïtienne et le professeur Jacques Koram a fait une présentation de la littérature camerounaise. Le lancement de Livres en Liberté était un moment de partage entre les deux peuples. Les livres recèlent des rêves, de la magie, l’aube des matins du monde, du chant de l’Apocalypse de la terre des hommes, des chants d’espoir, des doutes, des certitudes, bref des folies. Le lancement de Livres en Liberté était un moment de pur plaisir.  

Dans son allocution, le président du Rotary Club de Yaoundé colline M. Bende Martin Christian s'est dit heureux de voir Livres en Liberté se réaliser au Cameroun. «Je suis très content de participer à l’écriture de cette page de l’histoire qui participe de la relation d’amitié entre le club Rotary Yaoundé Collines et la Bibliothèque Georges Castera du Limbe d'Haïti. Nous connaissons et apprécions la présence de la littérature haïtienne qui, sauf par erreur de ma part, est l’une des plus grandes dans les Amériques et dans le monde. Je salue la présence de Robert Philomé notre invité spécial de la télévision française France 24». Pour le président, le livre est un outil de partage, de connaissance des peuples, de leurs cultures et bien d’autres chose encore.  

Interviewé par Le Nouvelliste, Robert Philomé, écrivain, journaliste présentateur à France 24, a confié sa joie : «Pour moi c’est un énorme honneur de me retrouver à Yaoundé pour la 70e édition de Livres en Liberté. Ça m’a fait plaisir aussi de trouver l’occasion de diffuser mon premier livre « Vagabondages éphémères». Et de poursuivre : «Le lancement de la première journée de Livres en liberté était dense. Ce festival me donne la possibilité d’échanger avec les jeunes auteurs camerounais aussi. C’était un moment très dense. J’ai ressenti une émotion assez particulière quand l’hymne de la république d’Haïti a retenti. C'était un moment riche en littérature et en poésie». 



Réagir à cet article