Marie Juliane David lauréate du prix public « Portez Haut les couleurs » 2021 de Short Edition

Culture - « C’est la troisième fois que je participe à un concours international de texte en ligne. L’année dernière, j’ai été finaliste du Prix international des jeunes écritures organisé par l’AUF en collaboration avec RFI et Short Édition. Le prix public Portez Haut les couleurs organisé cette année par Short Edition en collaboration avec Butagaz et la Ligue féminine de handball est le premier prix international en ligne que j’ai gagné. C’est avec beaucoup de joie et de satisfaction que je l’accueille », se réjouit ce mercredi, Marie-Juliane David qui a remporté le prix « Portez Haut les couleurs » sur plus de trois cents...

Vive Haïti Livres : Une 6e édition belle et bien réussie 

Culture - Les amants du livre se sont, une nouvelle fois, donné rendez-vous au festival « Vive Haïti Livres » cette année. La 6e édition de ce festival s’est déroulée au Centre de lecture et d’animation culturelle (CLAC) de Saint-Marc. Les organisateurs de cet évènement ont tenu leurs promesses en offrant un menu de bon goût et diversifié au public. Causerie, ateliers d’écriture poétique et journalistique, lecture de textes ont ponctué ces trois journées. Les livres ne sont pas que des pages écrites. Au Centre de lecture et d’animation culturelle de Saint-Marc ils ont pris vie, tous les participants au festival Vivre Haïti Livres ont...

Enpòtans tire kont: Collège Canado-Haïtien di krik

Culture - San bri san kont, lendi 19 avril 2021, Collège Canado-Haïtien resevwa powèt ak espesyalis Istwa, Memwa ak Patrimwàn, Iléus PAPILLON, pou yon konferans wòdpòte sou tèm: Enpòtans tire kont nan kilti ayisyen an: ka kèk kontè ak fabilis ayisyen. Nan entèvansyon sila a, ki dewoule nan yon anbyans echanj ak boukantay san tokay nan prezans elèv, pwofesè kolèj la ak lòt envite, apre li fin esplike ki sa ki yon kont, Iléus PAPILLON fè konnen, rechèch li nan kesyon an fè li dekouvri genyen plizyè tip kont e pami yo, li site: kont filozofik (yon istwa senp, ki kapab menm bay...

Vue de Michèle Gardère Frisch sur la croisée des chemins de Marie-José Nadal

Culture - « Faire de l’art un des buts essentiels de ma vie. » C’était le credo de Marie José Nadal, un pinceau trempé dans une palette de sources lumineuses. Galeriste, peintre, sculpteure, elle avait travaillé durant son existence sur différents médiums. « 75 ans de la vie de ma mère ont été consacrés à l’art », précise Michèle Gardère Frisch, la fille de Marie José Nadal, à l’occasion de la rétrospective et exposition-vente, le jeudi 22 avril 2021, à Galerie Trois visages, Espace Pèlerin 1. « Si elle était encore parmi nous, Mamijo aurait célébré ses 90 ans », se souvient madame Frisch, la procuratrice de l’exposition...

Le centre culturel Manno Charlemagne de Carrefour se dessine

Culture - La commune de Carrefour s’apprête à accueillir un tout nouveau centre culturel nommé «Centre Culturel Manno Charlemagne». Dans une conférence de presse tenue le dimanche 25 avril 2021 sur le site du centre à Thor 12, le maire de la commune de Carrefour Jude Edouard Pierre a entretenu la presse de l’avancement des travaux.  « Pour moi, Manno Charlemagne était un artiste dont l’art ne vient pas d’un simple don. Il était une âme sensible, douce et attentive à l’autre. Les soixante-neuf années qu’il a vécues n’ont pas été vaines. Il a offert au peuple haïtien de la belle musique,...

« Baron Samedi Monologue » de Dieuvela Etienne

Culture - « Beaucoup de personnes ont peur du vodou et le perçoivent comme l’univers du mal. Cessons d’assimiler le vodou à la sorcellerie ou à toute autre diablerie. Le vodou est culture, littérature, musique, spiritualité, peinture, philosophie, thérapie. Lire ces paroles de Baron Samedi, c’est découvrir un discours différent des clichés ordinaires sur le vodou », déclare Dieuvela Etienne, l’auteure de « Baron Samedi Monologue », livre paru à Montréal au mois de mars écoulé. Cette première édition, qui a eu le support de la Fondation Fabienne Émile, comme son nom l’indique, dévoile une prise de paroles du « lwa » Baron Samedi en pleine cérémonie cultuelle. Dans un décor de premier...

Louis-Philippe Dalembert en lice pour le prix Mallarmé 2021 

Culture - Le poète haïtien Louis-Philippe Dalembert est en lice pour la première sélection du Prix Mallarmé 2021 pour son recueil de poèmes  « Cantique du balbutiement » paru aux éditions Bruno Doucey en France.  Présidé́ par l’ancien président du PEN Club français Sylvestre Clancier, les membres de l’académie Mallarmé vient de publier la première sélection du Prix Mallarmé 2021. Le Prix Mallarmé, l’une des plus anciennes et des plus prestigieuses distinctions poétiques, récompense un poète d’expression française pour un recueil de poèmes ou pour l’ensemble de son œuvre. Le jury est constitué́ de l’ensemble des membres de l'Académie.  Liste de la première sélection Jacques...

Les philosophes des lumières français du 18e siècle et la Sosyete koukouy des Haïtiens

Culture - Par Lochard Noël, PhD. Les « Lumières » se définissent comme la sortie de l'homme hors de l'état de tutelle dont il est lui-même responsable.  L'état de tutelle est l'incapacité de se servir de son entendement sans être dirigé par un autre.  Elle est due à notre propre faute lorsqu'elle résulte non pas d'une insuffisance de l'entendement, mais d'un manque de résolution et de courage pour s'en servir sans être dirigé par un autre. Sapere aude! Aie le courage de te servir de ton propre entendement !  Telle est la devise des Lumières (Emmanuel Kant) [1]             […] C’est un...

Parfum des regrets de Jean-Ménard Derenoncourt

Culture - L’artiste peintre Jean-Ménard Derenoncourt n’aime pas trop se détacher de ses tableaux. Même ses croûtons ont, pour lui, une valeur sentimentale. Les amis de l’artiste qui le pratiquent depuis longtemps admettent que vendre un tableau pour ce maître attaché à son œuvre, c’est comme lui arracher quelque chose d’intime. L’atelier de Derenoncourt conserve encore le premier tableau qu’il avait peint, un paysage réalisé au Foyer des arts plastiques, une toile qui porte l’empreinte de ses premières leçons sous le regard attentif du professeur René Exumé, modèle qu’il adule à côté d’autres qui ont façonné sa composition picturale. On citera, pêle-mêle, Raoul...

Le deuxième tableau de la pièce « Kaselezo » de Frankétienne

Culture - A :   Je m’échine à faire la lessive B :   Je m’échine à frotter le plancher M :   Je m’échine à faire la cuisine A-B-M :   Nous sommes fatiguées de conjuguer le verbe se sacrifier A :   Tu as besoin de bouffer, c’est moi B :   Tu as besoin de boire , c’est moi M :   Tu as besoin de te soulager, c’est moi A :   Nous n’avons pas le temps de poser nos fesses B :   Vaisselle cassée M :   Fourchettes, couteaux, cuillers envolés A :   Lit défoncé B :   Table bancale M :   Couvre-lit en pièces A :   Draps en lambeaux B :   Le sommier n’en peut plus M :   La cour est...

Jacmel d’antan, splendeurs et misères du carré marché, 1940-1965

Culture - Honneur la Compagnie, Madame, Monsieur, J’aurais aimé que cette recension s’étale sur trente ans (1935-1965). Mais  un tel effort abuserait un peu de ma vieille mémoire. Si les souvenirs de mes cinq ans sont assez précis, les petites incursions faites, en deçà de ces années, me ramènent sur des traces dissolues, des souvenirs fragiles dans les zones floues de la souvenance. Des épisodes sans point d’attache, des images flottantes comme ces étranges sargasses, ces algues marines qui dérivent dans le bleu caraïbe de la mer de Jacmel. Ceux qui ne connaissent pas très bien l’histoire de cette ville pensent à tort que...

La première édition du concours «Banbile Talan w» d’Artists Institute officiellement lancée

Culture - Le concours « Banbile Talan w » d'Artists Institute s'inscrit dans la démarche de promotion des talents haïtiens partout à travers le monde. Ce concours est ouvert à tous les amateurs et professionnels, quel que soit leur âge, résidant en Haïti et à l'étranger. Il fait la promotion des talents de ces artistes en herbe et leur facilite aussi la collaboration dans un avenir proche avec des vedettes confirmées du domaine choisi. Pour la gouverne, un ensemble de règles s'imposent : les participants doivent envoyer une vidéo ne dépassant pas trois minutes, en français ou en créole, à l’adresse électronique suivante : www.artistsinstitutehaiti.com. Le participant est libre d’utiliser une caméra ou...

Un détour au musée Frankétienne de Ravine-Sèche

Culture - Pendant tout le mois d’avril, les fidèles de Frankétienne lui rendent un hommage bien mérité. L’enfant de Ravine-Sèche avait fêté, le lundi 12 avril, ses 85 ans au local de Centre culturel Pyepoudre sur la route de Bourdon. Des artistes autant que des professionnels de l’audiovisuel ont chanté ce grand artiste à leur façon. Ce coup de projecteur sur l’œuvre de l’auteur devrait ramener les fidèles en pèlerinage sur le lieu où ce génie avait pris naissance : Ravine-Sèche. Jean-Pierre Basilic Dantor Franck Étienne d'Argent, plus connu sous le pseudonyme de Frankétienne, est un trésor national. Poète, dramaturge, peintre, musicien, chanteur, enseignant, il a vu...

Se réchauffer à l'ombre des livres

Culture - Ce vendredi 23 avril ramène la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur. Un moment emblématique pour la littérature mondiale. Pour réfléchir sur l’importance des livres dans notre vie. Confinement, crise politique... les livres demeurent présents dans notre  vie quotidienne. Des livres, encore des livres qui s'ouvrent sur la littérature et sa palette de ressouurses esthétiques pour exprimer nos  inquiétudes, nos certitudes et la richesse de nos regards sur le monde, et la condition humaine.   « Un bon livre est un livre qui fait oublier au lecteur qu'il est en train de lire », disait Bernard Pivot. Oui, un bon livre c’est un véritable labyrinthe. Une multitude d’abîmes. Il y...

La « Guerre des cerfs-volants », un récit initiatique sur fond de pédagogie sociale et ludique

Culture - En juin 2015, sous les presses de l’imprimeur II et sous la plume d’un auteur de récits argumentatifs, Claude Bernard Sérant, auteur de livre jeunesse de son état, publie « La Guerre des Cerfs-Volants ». En 2018 et en 2019, la Maison d’Édition Toussaint réédite cet ouvrage assorti d’un outil didactique qui permet aux lecteurs de saisir le texte sous divers aspects : lexique, questionnements et matières à réflexion. Cette thématique interpelle la sollicitude de la critique haïtienne pour la simple et bonne raison que notre culture est aux prises avec une situation chronique de guerre en dentelles et la dimension périclitante des cerfs-volants dans notre espace...