Assassinat de Jovenel Moïse: Défenseurs Plus dénonce la lenteur de la judice haïtienne

Le 7 juillet 2024 marque le troisième anniversaire de l’assassinat du président Jovenel Moïse, en sa résidence privée dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021. Trois ans après, justice n’est pas encore rendue à la famille du feu président, une faiblesse du système judiciaire haïtien, selon Défenseurs Plus.

John Smith Justin
Par John Smith Justin
08 juil. 2024 | Lecture : 3 min.

Le collectif de défense des droits humains Défenseurs Plus dénonce la lenteur de la justice haïtienne qui n’arrive pas jusqu'à date à rendre justice à un président assassiné en plein exercice de son pouvoir. Hormis quelques condamnations qui ont eu lieu aux États-Unis d'Amérique, plusieurs personnes impliquées dans ce crime odieux courent toujours les rues.

Dans un document rendu public, Défenseurs Plus dit regretter que de

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.