Sécurité : Mesdames et Messieurs de la coopération internationale il faut faire mieux, beaucoup mieux

Le Nouvelliste publie en Une de cette édition une lettre de Madame Maria Isabel Salvador, représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies en Haïti et cheffe du Bureau intégré des Nations unies en haïti (BINUH), adressée au rédacteur en chef du Nouvelliste Frantz Duval après la publication de l’éditorial du 30 janvier 2024 : « Pour savoir pourquoi la PNH est si faible… ».

Frantz Duval
Par Frantz Duval
02 févr. 2024 | Lecture : 2 min.

Le Nouvelliste publie en Une de cette édition une lettre de Madame Maria Isabel Salvador, représentante spéciale du secrétaire général des Nations Unies en Haïti et cheffe du Bureau intégré des Nations unies en haïti (BINUH), adressée au rédacteur en chef du Nouvelliste Frantz Duval après la publication de l’éditorial du 30 janvier 2024 : « Pour savoir pourquoi la PNH est si faible… ». 

Les ex

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.