Martissant deux ans après, symbole de l'échec des autorités dans la guerre contre les gangs 

Il n’existe pas de crimes imaginables qui n’ont pas été commis à Martissant ces deux dernières années.

Robenson Geffrard
Par Robenson Geffrard
01 juin 2023 | Lecture : 5 min.

Il n’existe pas de crimes imaginables qui n’ont pas été commis à Martissant ces deux dernières années. Le mardi 1er juin 2021, les groupes armés en conflit ont chamboulé irréversiblement la vie de dizaines de milliers d’habitants dans cette banlieue de Port-au-Prince et conséquemment la vie de millions de gens dans les quatre départements du grand Sud. Deux ans après, Martissant demeure le symbole de l’inaction et de l'échec

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.