Kalinda Magloire, Switch S.A., une entreprise, deux missions

Kalinda Magloire est l’une de ces femmes entrepreneures qui, envers et contre tout, continue de faire le pari sur Haïti. Comme beaucoup de gens, ces dernières années, elle a fait les frais de la crise sociopolitique qui secoue le pays. Avec les différents épisodes de peyi lòk, elle a vu périr ses récoltes, perdu des partenaires et s’est retrouvée dans l’impossibilité de livrer des dizaines de commandes. Mais loin de mettre la clé sous la porte, elle continue à résister pour faire la différence à la tête de Switch S.A. l’une des compagnies qu’elle a cofondées. 

Winnie Hugot Gabriel
Par Winnie Hugot Gabriel
10 mars 2023 | Lecture : 6 min.

« Avec mon expertise, je pourrais bien servir ailleurs, mais je me dis qu’ici c’est chez moi. Haïti, plus que tout autre endroit, a besoin de moi, et c’est ici que je peux vraiment faire la différence », assure Kalinda Magloire. Quoique tous les indicateurs soient au rouge, elle s’accroche à son rêve de voir ce pays s’en sortir, à son ambition de freiner la déforestation en vue de protéger l’environnement.

Détentrice d’une licence en arts et sciences, d’une maîtrise en sciences politiques effectuées à l’Université

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.