En attendant la force spécialisée armée

Quinze mois exactement après l’assassinat du président Jovenel Moïse, le 7 juillet 2021, le dernier premier ministre qu'il a désigné a reçu autorisation du Conseil des ministres pour solliciter le déploiement en Haïti d’une force spécialisée armée pour aider à résoudre la crise humanitaire à laquelle le pays fait face.

Frantz Duval
Par Frantz Duval
07 oct. 2022 | Lecture : 4 min.

Quinze mois exactement après l’assassinat du président Jovenel Moïse, le 7 juillet 2021, le dernier premier ministre qu'il a désigné a reçu autorisation du Conseil des ministres pour solliciter le déploiement en Haïti d’une force spécialisée armée pour aider à résoudre la crise humanitaire à laquelle le pays fait face.

Cette décision prise sous forme de résolution, à l’unanimité du Conseil des ministres et publiée dans le journal officiel Le Moniteur, est une première dans l’histoire nationale.

Comme il y a un siècle,

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.