Le taux de change et les prix des carburants en temps de «peyi lock » ce 26 septembre 2022

Publié le 2022-09-27 | lenouvelliste.com

Le pays s’enfonce davantage dans la crise suite à la décision du gouvernement de fixer le prix de la gazoline à la pompe à 570 gourdes, le diesel à 670 gourdes et le kérosène à 665 gourdes. Leur prix respectif était 250 gourdes, 353 gourdes et 352 gourdes.

Cette hausse généralisée des prix soulève la colère de la population à travers le pays. Après une trêve à la fin de la semaine écoulée, le pays entame ce lundi une troisième semaine de paralysie ponctuée de blocages des rues, de pillage et d’incendie d’entreprises publiques, privées et d’ONG. Ceci sur fond d’une pénurie sévère de carburant due cette fois-ci au blocage du terminal de Varreux par les gangs G9.

Le taux de change constitue l’autre motif de la colère de la population. En dépit des injections de la Banque de la République d'Haïti sur le marché des changes, le dollar continue de s’apprécier par rapport à la gourde. Le Nouvelliste s’est penché sur les prix des produits pétroliers et le taux des changes sur le marché informel pour ce lundi 26 septembre 2022. 

Le taux de référence calculé par la BRH pour le lundi 26 septembre est de 117,76 gourdes pour un dollar. Cependant, la réalité est tout autre sur le marché des changes surtout dans l’informel.

D’après nos correspondants, le dollar s’échange entre 130 et 135 gourdes à Léogâne ; à Hinche, il faut environ 125 gourdes pour un dollar  ; à Saint-Marc entre 135 et 140 gourdes ; aux Gonaïves entre 120 et 127 gourdes ; à Jacmel il faut débourser jusqu’à 135 gourdes pour un dollar ; à Jérémie le dollar s’échange entre 120 et 127 gourdes ; à Fort-Liberté, le dollar se vend aux environs de 120 gourdes ; aux Cayes, le dollar se vend entre 130 et 133 gourdes et à Port-de-Paix à 127 gourdes. 

Quant est-il du carburant ?

Le gallon de gazoline sur le marché informel se vend jusqu’à 5 000 gourdes aux Cayes contre 1 750 gourdes le diesel ; à Léogâne le gallon de gazoline coûte entre 2 000 et 2 250; la gazoline se vend à 3 000 gourdes à Saint-Marc contre 2 500 gourdes pour le diesel ; à Port-de-Paix, il faut jusqu’à 4 500 gourdes pour un gallon de gazoline contre 4 750 gourdes pour le diesel ; à Hinche la gazoline se vend entre 2 000 et 2 500 gourdes et jusqu’à 2 000 gourdes pour le diesel ; aux Gonaïves, un gallon de gazoline coûte jusqu’à 3 600 gourdes contre 2800 pour le diesel ; à Fort-Liberté, la gazoline se vend à 1750 gourdes ; à Jérémie, la gazoline se vend au marché noir à 4 000 gourdes contre 1 500 gourdes pour le diesel ; à Jacmel, la gazoline se vend à 2 500 gourdes contre 2000 gourdes pour le diesel.  Dans tous les cas, les carburants sont extrêmement rares.

A la fin du mois d’août passé, le journal avait fait le même exercice. Le taux de référence de la BRH était de 115,88 le 31 août, mais sur le marché informel le dollar se vendait entre 100 et 125 gourdes.

Pour les produits pétroliers, le prix du gallon de gazoline variait entre 1 000 gourdes et 3 500 gourdes le gallon sur le marché informel.



Réagir à cet article