Kidnapping : les médecins dans l’œil du cyclone 

La corporation médicale est l’une des proies préférées des ravisseurs. Au moins deux médecins sont actuellement entre les griffes des kidnappeurs. Les médecins victimes sont en proie à l’anxiété et à l’angoisse a confié Jessy Colimon Adrien, directrice exécutive de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti, qui reconnaît que cette situation peut affecter la qualité des services des médecins à la population. 

Publié le 2022-05-20 | lenouvelliste.com

Le calvaire du personnel médical se poursuit. L’enlèvement du Dr Jacques Pierre Pierre le mardi 17 mai 2022 vient d'allonger la liste des victimes de l’insécurité de la corporation médicale. Il est la troisième victime des médecins de l’HUEH. « Il a été kidnappé à la ruelle Waag vers les 2 heures 45 minutes de l'après-midi », a confirmé le Dr Jessy Colimon Adrien. « le Dr Pierre Pierre est la 3e victime de l’HUEH. Les bandits avaient déjà kidnappé un orthopédiste et un chirurgien », a rappelé Mme Adrien à la matinale de Magik 9 le vendredi 20 mai 2022. Ces rapts en série ne sont pas sans conséquence sur les médecins et leurs familles. « Le personnel est plongé dans une grande tristesse après cet acte odieux. Chaque fois qu’un médecin est kidnappé, il est déstabilisé. Cela a des impacts sur sa vie. Ce médecin et sa famille sont en proie à l’anxiété et à l’angoisse, et le plus souvent, il prend du recul », a regretté Jessy Colimon Adrien. C’est une évidence que cette situation a des conséquences considérables sur la profession des médecins, d’après Mme Adrien. « Comment vont-ils pouvoir répondre aux urgences ? », s’est-elle interrogée. «  Cela va directement impacter la qualité des soins que nous prodiguons à la population », s’est-elle désolée. 

Des hôpitaux et associations médicales ont adopté la recette habituelle pour protester contre les récents cas d’enlèvement de médecins. Fermés depuis le 9 mai en signe de protestation contre le kidnapping du Dr Benetty Augustin, les hôpitaux St-Luc et St-Damien ont annoncé rejoindre la Société haïtienne de pédiatrie (SHP) qui a fait savoir : « que ses portes seront fermées les jeudi 19, vendredi 20 et samedi 21 mai ». L’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti ne fonctionne plus à plein régime depuis le kidnapping du Dr Pierre Pierre, directeur médical de l'HUEH.

Interrogée sur les victimes de cette méthode de protestation, la directrice exécutive de l’HUEH a reconnu que la population est en première ligne et a annoncé que d’autres méthodes seront étudiées. « Parallèlement à l’enlèvement des médecins, il y a des blessés qui viennent dans les hôpitaux qui nécessitent des soins. Il y a des réflexions sur de meilleures attitudes à adopter », a-t-elle constaté. Selon Pierre Eliode, secrétaire de l’Union des médecins haïtiens, « la fermeture des hôpitaux étant peu productive », opte pour sa part pour « des actions d’envergure ». « Tout le monde ensemble, la corporation médicale et toutes les autres corporations du pays doivent mener des actions d’envergure pour premièrement secouer l’État, et deuxièmement faire un travail d’éducation », a-t-il proposé lui aussi, intervenant sur les ondes de Magik 9 le vendredi 20 mai 2022.

Le vendredi 25 février 2022, des hommes armés ont enlevé le Dr Martial Piard, chirurgien-dentiste, médecin-anesthésiologiste, devant la barrière de l'HUEH.

 Le Dr Pierre Boncy, urologue, et Michel D’Alexis, gynécologue, ont été kidnappés dans l’enceinte de leur cabinet médical par des hommes armés portant l’uniforme de la police, au #25 de la ruelle Berne aux environs de midi, mercredi 2 mars 2022.

 Le directeur exécutif de l’Association médicale haïtienne (AMH), le Dr Claude Suréna, a confirmé le décès du Dr Jean Philippe, survenu le samedi 3 avril 2022. Des sources avaient indiqué qu’il s’agissait d’une tentative de kidnapping qui avait tourné au drame.  

Atteint d'un projectile le samedi 4 décembre 2021, le chirurgien-dentiste Makindi Guerrier est mort en République dominicaine le dimanche 12 décembre 2021.



Réagir à cet article