Crise politique/Dialogue

Montana se donne 15 jours pour trouver un accord avec Ariel Henry

Publié le 2022-05-16 | lenouvelliste.com


Le Premier ministre Ariel Henry et Magali Comeau Denis, l’un des leaders de l’accord de Montana, se sont rencontrés pour une deuxième fois le dimanche 15 mai dans le but de trouver un consensus politique sur la crise. Comme lors de la première rencontre le mercredi 11 mai, Magali Comeau Denis a reçu Ariel Henry chez elle pour des discussions en tête-à-tête. Un document contenant les modalités du processus de négociations a été remis au chef du gouvernement et l’équipe de Montana se donne 15 jours pour trouver un accord avec le chef de la Primature…

Cette deuxième rencontre permettrait d’avancer un peu plus sur les principes des négociations, a confié Jacques Ted St-Dic, membre du Bureau de suivi de l’accord de Montana. Intervenant lundi matin sur radio Magik 9, il a fait savoir que Magali Comeau Denis a remis un protocole de négociations à Ariel Henry pour confirmation ou pour y apporter des modifications.

Ce protocole traite des points comme un environnement propice au dialogue, la durée, le lieu, l’agenda des négociations, qui va y prendre part, les observateurs, entre autres.

Il n’y aura plus de rencontres en privée chez Magali Comeau Denis, a précisé Jacques Ted St-Dic, précisant qu’il n’y aura pas non plus des rencontres dans la résidence officielle du Premier ministre comme ce fut le cas en février dernier. Les deux parties prendront en charge les coûts financiers de l’endroit où vont se tenir les négociations et « la question de ponctualité est un élément fondamental aussi », a-t-il souligné.  

Interrogé sur le point relatif à un environnement propice au dialogue, M. St-Dic a indiqué que pendant les négociations le gouvernement ne pourra pas modifier les structures de l’État comme la Cour de cassation, la formation du Conseil électoral provisoire, l’Assemblée constituante. L’accord de Montana exige aussi un minimum de sécurité dans la zone où se tiendront les négociations.  

« Selon le calendrier proposé, on se donne 15 jours pour arriver à un accord » avec Ariel Henry, a annoncé Jacques Ted St-Dic. Selon lui, ce délai commencera à partir de l’application des modalités de négociations soumises au Premier ministre Henry. « Nous sommes prêts, nous attendons le signal de Monsieur Ariel Henry », a-t-il affirmé, soulignant que le chef du gouvernement devrait se prononcer le lundi 16 mai sur les modalités des négociations qui lui ont été soumises.

Questionné sur le comité de médiation chargé de favoriser le dialogue entre les acteurs politiques composé  de monseigneur Ogé Beauvoir de Religions pour la paix, Laurent St Cyr de la Chambre de commerce et d'industrie d'Haïti (CCIH) et de Jean Robert Charles de la Conférence des recteurs, présidents et dirigeants des universités et institutions d'enseignement supérieur haïtiennes (CORPUHA), Jacques Ted St-Dic estime qu’il s’agit d’une action spontanée de ces trois personnalités.

« Nous ne savons pas quand ce comité a été formé ni qui lui a donné mandat. On a juste constaté que trois personnalités ont décidé un bon matin de former un comité de médiation… Nous n’avons jamais reçu à date une invitation de ce comité de médiation », a tancé ce membre du Bureau de suivi de l’accord de Montana, qui n'a pas cependant, totalement rejeté l’idée d’un comité de médiation.

Pour le moment, aucune date n’a été encore fixée pour la troisième rencontre avec Ariel Henry qui réunira cette fois des membres du Bureau de suivi de l’accord de Montana et des signataires de l’accord du 11 septembre.

Notons que le Premier ministre Ariel Henry n’a pas encore communiqué sur ses deux rencontres avec Magali Comeau Denis de l’accord de Montana.  



Réagir à cet article