Noire, d’origine haïtienne et gay, Karine Jean Pierre multiplie les premières fois à la Maison-Blanche

Publié le 2022-05-05 | lenouvelliste.com

Le président américain Joe Biden a annoncé dans un communiqué le jeudi 5 mai 2021 que Karine Jean-Pierre deviendra la nouvelle secrétaire de presse de la Maison-Blanche en remplacement de Jen Psaki qui quittera ses fonctions le 13 mai. Karine Jean-Pierre devient le premier Afro-Américain, la première femme noire, la première personne d’origine haïtienne et s’identifiant clairement comme lesbienne à occuper cette fonction. 

« Je suis fier d'annoncer que Karine Jean-Pierre sera la prochaine attachée de presse de la Maison-Blanche. Karine apporte non seulement l'expérience, le talent et l'intégrité nécessaires à ce poste difficile, mais elle continuera à montrer la voie en communiquant sur le travail de l'administration Biden-Harris au nom du peuple américain. Jill et moi connaissons et respectons Karine depuis longtemps et elle sera une voix forte qui parlera pour moi et pour cette administration », note le président Joe Biden dans un communiqué de presse. 

Pour sa part, sur Twitter, Jen Psaki, qui s’est dite «reconnaissante» envers M. Biden et la première dame Jill Biden décrit Karine Jean-Pierre comme une femme remarquable qu’elle a hâte de voir briller en apportant son propre style, sa brillance et sa grâce au podium. «La représentation est importante et elle donnera une voix à beaucoup, mais aussi fera rêver beaucoup de gens sur ce qui est vraiment possible», a-t-elle aussi écrit, notant aussi qu' « elle donnera une voix à de nombreuses personnes et elle permettra à beaucoup d’avoir de grands rêves ».

A 43 ans, Karine Jean-Pierre  incarne la réalisation du rêve américain. Élevée à New York par des parents haïtiens qui ont dû fuir la pauvreté d'Haïti et la dictature de Jean-Claude Duvalier, un père chauffeur de taxi et une mère soignante à domicile, ce haut fonctionnaire de l’administration Biden-Harris fait sauter les plafonds de verre. Diplômée de la prestigieuse université de Columbia, où elle a aussi été professeure, Karine s’est positionnée comme une des principales personnalités noires de la politique et des médias américains. Avant celle qui portera désormais la parole au nom du président et de l’exécutif américains, il n’y a eu que Judy Smith, autre femme noire qui elle fut porte-parole adjointe de la Maison-Blanche, sous la présidence de George H. W. Bush, en 1991.

« Je suis tout ce que Donald Trump déteste : femme, noire, gay et maman. Et mes parents viennent d' Haïti », avait déclaré Karine Jean-Pierre, qui a publié son autobiographie, « Moving Forward », en novembre 2019 et à travers lequel elle clame sa fierté pour ses origines et ses combats. « Je suis une fière haïtiano-américaine. Je ne suis pas née en Haïti et, hélas, je ne parle pas beaucoup le créole haïtien », avait-elle aussi écrit. 

Actuelle Principal Deputy Press Secretary and Deputy Assistant to the President, Karine Jean-Pierre est une conseillère de longue date du président Biden, auparavant vice-président des États-Unis d’Amérique. Jean-Pierre avait été directrice politique régionale pour le bureau des affaires politiques de la Maison-Blanche durant l'administration Obama-Biden et directrice adjointe des États du champ de bataille pour la campagne de réélection du président Obama en 2012. Elle a aussi été directrice politique régionale du Sud-Est pour la campagne du président Obama en 2008. 

Le 11 août 2020, peu avant d'annoncer que la sénatrice Kamala Harris serait la colistière de Joe Biden aux élections générales de 2020, l'équipe de campagne Biden avait choisi Karine Jean-Pierre, déjà conseillère au sein de l'équipe, comme chef de cabinet de la potentielle vice-présidente Harris. Une fonction que l’ancienne analyste politique pour NBC et MSNBC et responsable des affaires publiques pour MoveOn.org avait occupée avec brio.  

Notons que ces changements au niveau de l’équipe de presse de l’administration Biden surviennent à un moment où la Maison-Blanche procède à plusieurs autres mouvements de personnel en prévision d'une éventuelle prise de pouvoir des républicains au Capitole lors des élections de mi-mandat. L'une des plus proches conseillères de M. Biden, Anita Dunn, reviendra dans l'aile ouest en tant que conseillère principale, tandis que son équipe renforcera également le bureau du conseiller juridique de la Maison-Blanche, étant donné que les républicains ont promis de lancer une série d'enquêtes s'ils reprennent la majorité.



Réagir à cet article