Patrick Moussignac, directeur de Radio télévision Caraïbes, enlevé puis libéré

Publié le 2022-03-03 | lenouvelliste.com

Patrick Moussignac, le PDG de Radio télévision Caraïbes (RTVC), a été kidnappé par des individus lourdement armés jeudi 3 mars 2022 avant de recouvrer rapidement sa liberté, sans versement de rançon, a appris Le Nouvelliste.

La nouvelle de l’enlèvement du patron de la plus ancienne radio de la capitale par des individus lourdement armés, annoncée en direct par des journalistes de cette station, a eu l’effet d’une bombe sur les réseaux sociaux. En signe de protestation, des riverains de la rue Chavannes près des locaux de la station ont érigé des barricades de pneus enflammés pour protester contre cet enlèvement.

Peu après, Patrick Moussignac a été libéré et reçu en triomphe par une foule de sympathisants à la rue Chavannes. Radio Caraïbes est l’une des plus populaires du pays.

Ces derniers temps, la RTVC est dans le collimateur des ravisseurs. Marc Théagène, administrateur de la RTVC, kidnappé en compagnie de sa femme, est encore aux mains de ses ravisseurs. Il y a quelques semaines, c’est l’animatrice de l’émission SOS Solitude, Caëlle Edmond, qui a été kidnappée le 4 février par des individus en uniforme de police, puis libérée. Mercredi, deux médecins, le Dr Pierre Boncy, urologue, et  Michel D’Alexis, gynécologue, ont été kidnappés dans l’enceinte de leur cabinet par des hommes armés portant l’uniforme de la police, au #25 de la ruelle Berne. Les ravisseurs circulaient à bord d’une Toyota (Zo Reken) grise. Les kidnappeurs ont prétexté l’exécution d’un mandat de justice pour commettre leur forfait.  

« La Société haïtienne d'urologie a appris avec consternation et stupéfaction la nouvelle de l'enlèvement du Dr Boncy membre de la SHU et d'un confrère gynécologue au sein de leur clinique respectivement par des bandits armés ce mercredi 2 mars 2022 », a indiqué une note de presse.

« Face à cet énième cas de kidnapping, la SHU fait appel aux autorités concernées pour qu'elles mobilisent toutes les ressources à leur disposition pour que ces confrères ainsi que toutes les personnes en captivité recouvrent leur liberté et regagnent leur foyer », selon cette note de presse.

« En signe de solidarité avec notre confrère, le Dr Boncy, toutes les cliniques d'urologie seront fermées le jeudi 3 et le vendredi 4 mars 2022 », peut-on lire dans cette note de la SHU, soulignant qu’elle « entrera dans le plus bref délai en contact avec d'autres associations médicales, notamment l'Association médicale haïtienne (AMH) pour des décisions appropriées ».

Durant ce long week-end, Me Joël Petit-Homme a été blessé par balle tentant d'échapper à ses ravisseurs. Ses jours ne sont pas en danger, a confié Me Robinson Pierre-Louis, l’un des responsables du barreau de Port-au-Prince. 



Réagir à cet article