UNESCO

Notre  « Soup joumou », classée patrimoine immatériel de l’humanité par l'UNESCO

Notre « Soup joumou » fait désormais partie du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. La « Soup Joumon » appartient maintenant à l’humanité. L’organe d’évaluation de l’UNESCO, réuni à la 16e session intergouvernementale de l’UNESCO le jeudi 16 décembre 2021, a adopté l’inscription de la « Soup joumou » sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Une soumission qui, selon l’organe, a respecté les cinq critères exigés.

Robenson Geffrard
Par Robenson Geffrard
16 déc. 2021 | Lecture : 4 min.

Un véritable élan de solidarité des ambassadeurs de l’UNESCO envers Haïti. Ils se bousculaient dans les interventions pour supporter la candidature de la « Soup joumou, soupe de giraumon  en français », à la liste des patrimoines culturels immatériels de l’humanité. Le Brésil, l’Arabie saoudite, le Maroc, la Pologne, la Suisse, la Tunisie, le Djibouti, le Japon, le Pérou, le Sri Lanka, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Suède, la Pologne, entre autres, ont farouchement défendu la candidature de la « Soup joumou 

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.