Au chevet de l’hôpital communautaire de référence de l’Asile

Publié le 2021-09-13 | lenouvelliste.com

Niché dans les hauteurs du centre-ville, l’hôpital communautaire de référence (HCR) de l’Asile de 50 lits a subi d’importants dommages lors du séisme du 14 août, a confié au Nouvelliste le directeur médical de l’hôpital le Dr Sonel Févry, 6 septembre 2021. Le bloc opératoire, la maternité, la clôture, la partie administrative de l’hôpital se sont effondrés, a-t-il fait savoir, soulignant que d’autres parties de l’HCR, évaluées par l’ingénieur du MSSP, peuvent fonctionner. « Nous ne pouvons plus opérer parce que le bloc opératoire est logé dans l’édifice qui s’est effondré. Le matériel de la maternité devient inopérant », a rapporté le Dr Sonel Févry, qui a listé ses priorités : la reconstruction de la clôture, la remise sur pied du bloc opératoire pour rendre possibles les interventions en obstétrique etc.

En termes de soins, nous avons bénéficié du support de beaucoup de gens et de personnalités afin de maintenir la qualité de soins que nous fournissions avant le séisme, s’est réjoui le directeur médical de cet hôpital qui fournit les soins en pédiatrie, médecine interne, maternité, planification familiale et consultation externe.

L’hôpital a reçu l’appui de la Direction sanitaire des Nippes (DSNI) du (MSPP). La DSNI a joué un rôle d’avant-garde avec d’autres partenaires, dont l’Association de développement de l’Asile (ADA), l’Unicef, l’UNFPA, CARICE projet santé, a expliqué le Dr Févry, qui insiste sur un besoin. « Ce qui est le plus important, c’est la reconstruction de la clôture pour que l’hôpital soit en sécurité », a-t-il précisé.

Roberson Alphonse



Réagir à cet article