Marjorie Brunache Alexandre dénonce une décision inique et malveillante de la Cour des comptes

Publié le 2021-08-02 | lenouvelliste.com

Marjorie Alexandre Brunache, ancienne ministre conseiller de l’ambassade d’Haïti à Washington et responsable du consulat d’Haïti à Boston, a réagi à la décision de la Cour des comptes la condamnant à restituer au Trésor public la somme de 15 940 dollars américains. L’intéressée a publié une note de presse à cet effet ce 31 juillet. « Je tiens par la présente à dénoncer avec indignation et la plus grande véhémence un arrêt arbitraire et injuste pris par la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif à mon encontre en date du 29 juillet 2021. A ma grande surprise et au détriment de tout bon sens et en violation flagrante de mes droits d’avoir accès à une justice saine et équitable, la CSCCA a publié sur son compte twitter une décision inique, incorrecte, partiale et malveillante, un arrêt de débet et une condamnation à rembourser à l’État haïtien la somme de 15 940 dollars américains », s’est plaint Me Marjorie Alexandre Brunache dans sa note de presse parvenue à la rédaction. 

L’intéressée a dénoncé un amalgame douteux dans lequel son nom est souillé et associé aux prédateurs de la République. « Jusqu’à présent, je n’ai pas encore reçu la signification de l’arrêt qui m’aurait permis de me défendre et de réfuter point par point les faits qui me seraient reprochés. Je vous annonce d’ores et déjà que je défendrai mon honneur et ma réputation jusqu’au bout et j’exercerai toutes les voies de recours mises à ma disposition par les lois de la République », a-t-elle poursuivi. 

Me Marjorie Alexandre Brunache s’est dite blessée jusqu’au plus profond de son âme. « J’ai toujours servi mon pays avec honnêteté, dignité et compétence. Mes seuls torts, c’est d’avoir mis mes connaissances au service de la patrie. En récompense, ma réputation et mon honneur trainent dans la boue. Je suis dégoûtée mais je ferai éclater la vérité aux yeux de mes compatriotes du monde entier », a-t-elle promis.

La CSCCA a réalisé un audit sur la gestion de Me Marjorie Alexandre Brunache comme ministre conseiller de l’ambassade d’Haïti à Washington et responsable du consulat d’Haïti à Boston respectivement de décembre 2011 à février 2015 et mai 2016 à juin 2017. Dans son jugement, la Cour a conclu comme suit: « La Cour met en débet la dame Marjorie Alexandre Brunache pour des irrégularités ayant entaché sa gestion, la condamne à la restitution de 15 940 dollars américains au profit du trésor public, ordonne le maintien de l’hypothèque légale dont sont grevés ses biens meubles et immeubles au profit de l’Etat jusqu’à l’apurement de son compte de gestion ». 



Réagir à cet article