Funérailles de Jovenel Moïse: la mairie du Cap Haïtien n’a pas encore reçu d’appui financier de l’exécutif 

Publié le 2021-07-21 | lenouvelliste.com

La ville historique du Cap-Haïtien se prépare à accueillir les funérailles du président Jovenel Moïse, assassiné en sa résidence privée à Pétion-Ville le 7 juillet dernier. Des camions compressifs sont remarqués dans certains coins de la ville, soulageant les rues du poids des détritus. Comme c’est le cas dans les 18 mairies du département du Nord, la mairie du Cap-Haïtien met un registre de condoléances à la disposition de ceux qui veulent exprimer leur tristesse après la mort du président Moïse. Une messe d’hommage sera célébrée, jeudi 22 juillet, en la cathédrale de la ville.

La mairesse de cette ville, Yverose Pierre, a révélé au Nouvelliste que la mairie n’a encore reçu aucun support financier de l’Etat central. « Jusqu’à date le gouvernement et le comité qui organisent les funérailles ne nous ont rien dit. J’ai parlé au premier ministre sortant et à celui qui vient d’être installé, j’ai entrepris la même démarche auprès des deux ministres de l’Intérieur (sortant et franchement installé),  rien de concret n’a été encore fait », a-t-elle déploré. 

Yverose Pierre indique que le budget pour l’organisation des événements s’élèvent à 14 millions de gourdes. « Ce montant inclut l’assainissement de la ville, les décorations, l’hébergement des délégations des autres mairies, etc. Ce budget a été soumis aux 2 gouvernements (sortant et celui qui vient d’être installé). On nous a dit que le retard dans le décaissement s’explique par l’arrivée d’une nouvelle équipe ministérielle », a-t-elle fait savoir. 

En dépit de ce retard, l'agent intérimaire a promis que la mairie mettra tout en œuvre pour rendre un hommage au président Moïse. « C’est un fils du département du Nord et du Cap-Haïtien qui a été assassiné et à qui nous devons un grand hommage. Nous allons faire tout ce qui dépend de nous pour que tout se passe bien », a-t-elle assuré. 

Auteur


Réagir à cet article