Livres en folie 2021 : 27 sur 27 pour les éditions Choucoune

Entre Livres en folie et Les éditions Choucoune, c'est une fidélité impeccable. L'entreprise individuelle d'édition qui a célébré ses quarante ans en 2018, n'a raté aucune des 27 éditions de la plus grande foire du livre d'Haïti. Cette année encore, avec moins d'ouvrages que d'habitude, les éditions Choucoune sont là.

Publié le 2021-06-10 | lenouvelliste.com

En 2019, pour la 25e édition de Livres en folie réalisée en présentiel, au Parc Unibank, avec comme invité d’honneur l’académicien Dany Laferrière, les éditions Choucoune avaient présenté près de 130 ouvrages. Cette année, à cause de la situation économique qui accompagne le coronavirus, la maison d'édition n'offre qu'une cinquantaine d'œuvres au public, regrette le Directeur général Christophe Philippe Charles dans une entrevue accordée à Ticket au téléphone. Peu d’ouvrages certes, mais quand même une variété de genre littéraires. Poésie, Conte, roman, anthologie, entre autres, attendent les acheteurs sur le site www.livresenfolie.com. Loin des débuts des Éditions Choucoune en 1978, quand la maison ne publiait que de la poésie.

Parmi les titres en vente chez les Éditions Choucoune cette année à Livres en folie, les principales nouveautés sont du professeur Christophe Philippe Charles. Parmi lesquels un essai titré « Carnaval d'autres fois et d'aujourd'hui en Haïti ». Dans la catégorie jeunesse, on retrouve aussi une anthologie publiée récemment par le directeur général des éditions Choucoune, « Paroles célèbres de l'histoire d'Haïti ». Autre titre disponible, « Le cinéma du monde », recueil de poèmes signé Christophélès, nom de plume de l’éditeur. Et bien entendu, d'un autre côté, il y a les classiques de Massillon Coicou, d'Etzer Vilaire et de Georges Sylvain, entre autres, généralement les bestsellers de la maison.

« Livres en folie booste la création littéraire en Haïti en incitant les écrivains à travailler davantage et le public à acheter en quantité grâce aux importants rabais. Ces derniers peuvent attendre Livres en folie pendant tout le semestre pour se procurer un livre sorti en janvier. C'est toujours avec enthousiasme que les éditions Choucoune y prennent part », affirme Christophe Phillipe Charles. Il regrette toutefois les bus d'écoliers, les marées d'universitaires qui envahissent les stands et dialoguent avec les auteurs.

Cependant, M. Christophe Phillipe Charles reconnaît que le virtuel a permis de sauver l'activité pendant deux ans. « J'espère que le coronavirus et l'insécurité disparaîtront bientôt pour nous permettre de revenir au présentiel », lâche-t-il.



Réagir à cet article