Charlotte Barlatier Cadet colporte des paroles ardentes

Publié le 2021-06-11 | lenouvelliste.com

En vue de partager ses commentaires sur la parole de Dieu avec un large public, Charlotte Barlatier Cadet a publié cette année son livre intitulé « Des paroles ardentes ». Elle commente des extraits de la Bible depuis 32 ans au sein d’un groupe de prières du mouvement charismatique. À travers ce livre, Charlotte Barlatier Cadet met aussi en exergue le fruit de ses prières et de sa méditation.

La résurrection de Jésus (Jean 20, 19-23), la puissance de la foi (Jean 3, 14-21), l’humilité (Mathieu 23, 1-12), Marie, Vierge et mère (Luc 1, 26-38), le plus grand commandement (Marc 12, 28-34), la prédication de Jean Baptiste (Luc 3, 10-18), la conversion (Marc 1, 14-20), la promesse de l’Esprit saint (actes 1, 7-8), la foi (Jean 14, 12), la fête du Saint-Sacrement (Jean 6, 51-56) constituent, entre autres, les sujets abordés et sur lesquels Charlotte Barlatier Cadet émet des commentaires.

 « Aujourd’hui, j’ai choisi de publier 26 commentaires d’Évangile dans un style simple et clair sous l’appellation : Des paroles ardentes. Souhaitons que ces paroles amènent les cœurs à une plus grande connaissance de Jésus- Christ », espère Charlotte Barlatier Cadet, la commentatrice de l’Évangile, révélant qu’elle avait intégré le Groupe Joie du renouveau charismatique à la paroisse de Christ-Roi en 1989. La première fois qu’elle était appelée à commenter un extrait de l’Évangile, c’était un mardi. Charlotte Barlatier Cadet avait commenté la rencontre de Jésus avec deux disciples après sa résurrection sur la route d’Emmaüs.

Chez les chrétiens, les vertus de charité, de pardon et d’humilité sont nécessaires.  Charlotte Barlatier Cadet indique dans un de ses commentaires que l’humilité amène à la sagesse, à la douceur et au dépouillement. « L’humilité élimine toute trace de vanité, toute recherche de veine gloire. La gloire revient à Dieu seul. L’humilité peut changer nos vies. Elle peut conduire à l’amour du prochain, à la pauvreté du cœur si nous prenons la peine de la mettre en pratique. »

L’auteur partage avec ses lecteurs son commentaire sur la puissance de la foi en date du 8 mars 1994. « Avoir la foi, c’est s’approprier toutes les promesses de Dieu, promesses qui font de nous des héritiers de son royaume. Avoir la foi, c’est prendre Dieu au mot, en lui demandant de mettre sa puissance à notre disposition. » Charlotte Barlatier Cadet rappelle cette parole de Jésus : « Si vous aviez la foi grosse comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne déplace-toi d’ici à là et elle se déplacerait. »

À travers son commentaire sur le plus grand commandement, le 31 octobre 2 000, Charlotte Barlatier Cadet apprend à ceux et celles qui écoutent ses prêches ce que signifie aimer Dieu, aimer son prochain. « Aimer Dieu, c’est nous abandonner à son amour pour qu’il nous transforme, pour qu’il fasse de notre cœur de pierre un cœur de chair. Aimer Dieu de tout notre cœur, c’est d’aimer notre prochain, c’est voir Dieu à travers chaque personne nous côtoyons journellement. »  Elle nous invite à aimer notre prochain à travers un mendiant sale, la servante, le garçon de cour, entre autres.

  



Réagir à cet article