Livres en folie

Hérold Toussaint dédie des poèmes-prières aux jeunes

Publié le 2021-06-14 | lenouvelliste.com

« Poèmes-prières pour les jeunes du 21e siècle », c’est le titre d’une anthologie publiée par le professeur Hérold Toussaint en ces temps de crise sanitaire, Covid-19, qui secoue la planète. Notre pays n’est pas épargné par cette pandémie. Préfacé par Godefroy Midi, ce recueil de poèmes est divisé en chapitres : désir, innocence et soif de l’infini ; réalité de la vie et langage corporel ; silence souffrance et libération intérieure ; amour et solidarité fraternelle ; le temps d’espérer.

« Ces poèmes-prières ont une dimension pédagogique et thérapeutique. En effet, ils peuvent participer à pacifier notre vie quotidienne et nous conduire sur la voie de la joie. Il est possible de tisser un lien entre poèmes-prières et santé mentale. C’est ce qui nous a motivé à accompagner les jeunes au temps du Covid-19. » Le professeur Hérold Toussaint offre aux jeunes ce recueil pour les initier à la philosophie, leur permettre de gagner l’estime de soi, le respect de l’autre et la vie citoyenne.

Ces poèmes-prières dédiés aux jeunes représentent aussi un repère pour les éducateurs et les instituteurs. Elles constituent, au temps difficile et d’angoisse des cris de tendresse, de miséricorde, de pardon, de solidarité, de fraternité et de confiance mutuelle. C’est aussi le temps de siroter l’existence, affirme Hérold Toussaint :

 Aujourd’hui tous les oiseaux fredonnent

 La chanson de l’espérance,

 Tous les amoureux se rapprochent

Pour recevoir gratuitement du ciel

Les fleurs de l’amour éternel

C’est le temps de chanter et de danser la vie

C’est le temps de ruminer les doux moments du passé.

« Ces poèmes-prières visent à élever les cœurs des jeunes à la tendresse, à l’amitié, à l’amour, au partage et à l’humour, écrit le professeur Hérold Toussaint.  « Cette modeste anthologie n’a d’autre prétention que de nous encourager à opter pour la vie en dépit des épreuves, des souffrances auxquelles nous sommes exposés quotidiennement. Elle veut être aussi un guide pour tous les éducateurs qui accompagnent des jeunes et des adultes dans leur croissance spirituelle et psychologique. »    

Pour sa part, le préfacier, Godefroy Midy, ancien professeur de philosophie et de théologie, fait comprendre que ce n’est pas uniquement avec la prose qu’on parle de la vie. C’est aussi, précise-t-il, avec la poésie et la prière. « N’ayez pas honte, n’ayez pas peur de ce chemin- celui de la prière et de la poésie- pour parler de la vie. La réalité est complexe et plurielle. Un seul instrument ne suffit pas pour nous présenter la vie humaine », conseille le jésuite haïtien Godefroy Midy.  

  

Hérold Toussaint présente aux jeunes ce recueil qui réunit ses propres textes et d’autres textes choisis de plusieurs auteurs, entre autres, Charles Borromée, saint François d’Assise, sainte Claire d’Assise, Martin Luther King, Charles Péguy, saint Augustin, mère Teresa… pour les aider à mieux appréhender la vie. « On peut passer par des poèmes-prières pour aborder des questions existentielles telles que la vie, la naissance, la mort, l’amour, la solidarité, la justice, l’espérance, la beauté, l’engagement », indique Hérold Toussaint.

Si tu écoutes le cri sourd de millions d’êtres humains

qui souffrent de la faim, de l’injustice et de l’oppression à travers le monde

si tu acceptes de lutter de toutes tes forces

pour changer le visage ensanglanté de ton pays,

sois en sûr (e) ami (e), tu ne mourras jamais.   



Réagir à cet article