Célébration de la francophonie

Les femmes au centre de la Journée internationale de la francophonie

Organisée cette année autour du thème « Femmes francophones, femmes résilientes », la Journée internationale de la francophonie 2021 rend hommage aux femmes. Dans le cadre de cette journée célébrée partout dans le monde notamment dans les communautés francophones, on a lancé un appel à l’action et à la mobilisation en faveur des femmes francophones pour le respect et la préservation de leurs droits. En vue de renforcer et accroître leur résilience, cette journée est un prétexte pour placer les femmes au coeur de la conception des investissements.

Publié le 2021-03-26 | lenouvelliste.com

Les femmes sont de plus en plus nombreuses à travers le monde. Selon les chiffres fournis par l'OIF, il existe 140 millions de femmes vivant dans les pays francophones. Ces données sont appelées à évoluer puisque le nombre de femmes dans le monde s’accroit d’année en année. Paradoxalement, les femmes constituent la population la plus vulnérable; elles sont de plus en plus vulnérables comparées aux hommes tant sur le plan de l’éducation que sur le plan de la santé ou de celui de l'emploi. Les femmes accèdent moins aux études supérieures et sont sous-représentées sur le marché de l’emploi, et les indicateurs sanitaires confirment de plus en plus le désavantage féminin.

En Haïti, les femmes connaissent le même sort. Représentant 51% de la population, ces dernières sont pourtant victimes de marginalisation et sont livrées à elles-mêmes. Vulnérables, les femmes haïtiennes sont en proie aux violences physiques, sexuelles et mentales. Selon les données, la moitié des femmes et des hommes croient qu’il est acceptable qu’un homme frappe sa femme, 78,1% des femmes âgées de 18 à 24 ans ont subi des abus sexuels. En plus de la violence faite aux femmes, les catastrophes naturelles compliquent davantage leur situation.

Or, selon l'organisation des Nations unies, les femmes sont la clé de la résilience des peuples. Elles sont au coeur du développement. Vulnérables, les femmes sont les premières victimes des catastrophes, des épidémies...Elles sont aussi absentes des plans de relèvement. Cependant, elles sont  les premiers à se relever. Ces fleurs qui donnent vie font toujours preuve de courage et de résilience.

L'OIF l'a compris et agi pour la cause des femmes. En cette journée dédiée à la langue française et les cultures francophones, elle leur accorde une attention particulière. Pour leur capacité à anticiper les événements, beaucoup d"actions ont été mises en oeuvre ( Care, Onufemmes...). L’OIF a lancé, l’an dernier, un fonds de solidarité en faveur des femmes. Ce fonds dénommé "La francophonie est avec elle" a permis en 2020 de financer 59 projets, dans 20 pays d’Afrique, des Caraïbes et du Liban ».

La célébration de la Journée internationale de la francophonie cette année est un double événement. D’une part, on célèbre la langue et les cultures francophones et, de l’autre, on braque les caméras sur la situation des femmes francophones. Pour poursuivre son action en faveur de cette tranche de la population, cette organisation internationale met en œuvre la coopération multilatérale francophone en lui accordant une attention particulière tout en mettant en lumière leur résilience.  Cette structure cinquantenaire allume à nouveau les projecteurs sur la gent féminine.

L’OIF comprend actuellement 88 pays et territoires membres et observateurs. Elle est la deuxième grande organisation internationale au monde juste après l’Organisation des Nations unies, en raison de sa taille. Elle continue d’affirmer son rôle et sa voix dans la résolution des défis mondiaux.

Sources: Google, www.oif.com, Onufemmes 



Réagir à cet article