Le carnage de Pâques

Publié le 2020-04-13 | Le Nouvelliste

Pris dans un étau et contenus dans les limites de leur territoire par la police, les bandits de Village-de-Dieu ont perpétré un carnage à la grand-rue, entre Portail Léogâne et rue Charéron, dans la nuit de samedi à dimanche. Le décompte, macabre, fait état de six morts et au moins une trentaine de blessés par balle, a confié au journal le juge de paix de la section Est, Jean-Frantz Ducasse. « J’ai verbalisé cinq cadavres et le juge Noël, un autre, non loin de l’ancien ciné Lido », a fait savoir le magistrat.

« J’ai verbalisé le cadavre d’un homme dont le visage a totalement été défiguré par les projectiles sur la galerie de la Sogebank, à Portail Léogâne. Un autre, totalement méconnaissable juste en face », a détaillé le juge Jean Frantz Ducasse, qui dit s’être rendu à l’hôpital général où il a constaté trois autres cadavres criblés de balles dans une ambulance de l’entreprise funéraire Zénith.

Au milieu des hurlements, des cris de détresse des parents et du dénuement des médecins qui ont fait de leur mieux, le magistrat indique avoir dénombré les blessés. Les témoignages recueillis auprès des survivants, des chauffeurs de bus, de motos, de passants entre autres indiquent que les bandits de Village-de-Dieu ont surgi de la route en face du Théâtre national et de la rue Charéron avant d’ouvrir le feu à l’arme lourde de manière aléatoire. Le chauffeur d’un taxi-moto a pris ses jambes à son cou avant de réaliser qu’il était touché au bras, a poursuivi le juge de paix Jean Frantz Ducasse.

Les bandits de Village-de-Dieu, agacés par le dispositif mis en place par la police qui empêche leur déplacement et qui a coupé court aux kidnappings, avaient annoncé qu’ils s’en prendraient de manière indiscriminée à de paisibles citoyens. «  Ils sont pris dans un étau par la police et «Baz Pilate», un autre gang, a confié au journal un habitant de l’entrée sud de Port-au-Prince qui s’est terré chez lui ce lundi. Dehors, il y a les incrédules, les résignés et les obligés, a-t-il indiqué, soulignant que la route de Martissant est restée pratiquement déserte durant une bonne partie de la journée. « Je suis obligé de me rendre au boulot », a confié un agent de sécurité qui lance la métaphore. « Je marche avec mon cercueil sous les bras ».

Le syndicaliste Changeux Méhu, interrogé sur Magik9, lundi matin, a déploré que des chauffeurs, des travailleurs et d’autres gagne-petits aient été pris pour cibles par les bandits. Alliés des bandits de Village-de-Dieu, ceux de Grand-Ravine ont été contenus par la police. «  La police a repoussé les bandits de Village-de-Dieu », a confié par téléphone une résidente de Martissant qui craint de subir le sort des gens de la grand-rue. «  Les bandits de Grand-Ravine promettent de faire un bain de sang à Martissant », a-t-elle ajouté.

« Les hommes de Ti Bwa ont constitué jusqu’ici un bouclier », a-t-elle témoigné. Sur les réseaux sociaux, des vidéos montrant un bandit exhibant un fusil M 14 avec un télescope alimente la peur. Il indique disposer de munitions pour agir afin de contraindre la police à lever le dispositif qui assiège Village-de-Dieu. « C’est avec ça que je vais débloquer la rue », a-t-il tempêté. Cette nouvelle effusion de sang survient à un moment où le pays redoute une flambée des cas de Covid-19. 

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".