ADIH/ Bulletin

Plus de 700 000 passagers en 2019 à Labadie

Publié le 2020-01-21 | lenouvelliste.com

Environ  721 000 croisiéristes ont effectué une croisière à Labadie en 2019, lit-on dans le douzième numéro du bulletin de l’Association des industries d’Haïti (ADIH) pour le mois de décembre. Dans ce numéro, l’ADIH a mis les projecteurs sur la Société Labadie Nord (SOLANO) qui a été créée en 1885 pour gérer l’escale privée de Labadee à Labadie. Cette escale est louée à la compagnie de croisière Royal Caribbean International (RCI).

En termes de développement des infrastructures, la compagnie Royal Caribbean International a investi plus de 100 millions de dollars à Labadie en 35 ans pour faire de cet endroit l’une des destinations favorites des croisiéristes. « En 2009, Royal Caribbean International (RCI) a achevé la construction d’un quai de 800 pieds de long dans le cadre d’un partenariat public/privé avec l’État haïtien. Un investissement de 34 millions de dollars a été engagé dans cette construction », lit-on dans ledit bulletin.

« Ce quai permet l’accès aux plus gros bateaux de la flotte, avec plus de 6 300 passagers. Grâce à l'augmentation de la capacité d’accueil, certaines années, il y a environ 160 bateaux qui arrivent à quai », souligne l’ADIH dans le bulletin.

SOLANO/ Royal Caribbean International a entrepris plusieurs initiatives et réalisé des projets au bénéfice des villages de la zone. Plus de 2,5 millions de dollars américains ont été investis à travers la fondation SOLANO.  École Nouvelle Royale Caribbean, construction de marchés, de fontaines, de ponts constituent, entre autres, les réalisations de SOLANO/ Royal Caribbean International. « Le marché artisanal de Labadie dispose de 94 places, 188 kiosques et 203 vendeurs et l’École Nouvelle Royale Caribbean accueille 313 enfants », précise le document.

SOLANO/ Royal Caribbean International crée 265 emplois directs localement et environ 700 ont des activités intimement liées au fonctionnement de la station balnéaire touristique : troubadour, troupes folkloriques, artisans, marchands, tresseuses de cheveux...



Réagir à cet article