Fritz Alphonse Jean suggère aux institutions financières de prêter main forte aux entreprises

Publié le 2019-11-12 | Le Nouvelliste

C’est la descente aux enfers pour les petites et moyennes entreprises (PME) en Haïti depuis le déclenchement de la crise politique qui s’est caractérisée par des soulèvements populaires dans plusieurs villes. Des entreprises n’ont pas échappé à la colère des manifestants qui ont pillé et craché le feu. Même celles qui ne sont pas victimes directement des actes de violence subissent les contrecoups de la crise. Pour les entreprises qui n’ont pas les reins solides, la fermeture devient inévitable. Dans le but d’assurer leur survie, certaines entreprises procèdent à la réduction de leur personnel par des licenciements et des mises en disponibilité afin d'alléger leur masse salariale.

Dans une interview accordée récemment à Magik 9, l’économiste Fritz Alphonse Jean croit que les autorités financières doivent donner un coup de pouce aux petites et moyennes entreprises (PME). « Tous les acteurs du système financier savent très bien la situation dans laquelle évoluent les petites et moyennes entreprises (PME), a indiqué l’ancien gouverneur de la banque centrale. Il faut, à mon humble avis, que les autorités financières et les institutions financières soutiennent les PME qui sont frappées de plein fouet par cette crise, tout en respectant les normes internationales afin d’éviter que le pays soit exclus du système financier international. »

L’économiste Fritz Alphonse Jean pense qu’il y a certains aménagements qui peuvent se faire afin d’accommoder  la reprise des PME et surtout de protéger le portefeuille des banques. « Il est nécessaire d’avoir des pourparlers entre les autorités financières et les institutions financières pour voir comment provisionner les entreprises. Si cela ne se fait pas selon les normes, on va avoir des prêts improductifs vraiment insoutenables dans le système bancaire. Il y aura certainement une explosion dans le système financier », prévient l’économiste, souhaitant qu’il y ait des discussions entre les institutions financières et les entreprises.  

 Elles ne sont pas en quantité négligeable les entreprises qui sont dans l’incapacité de respecter leurs engagements envers les banques commerciales. Cela n’est pas le fruit d’une mauvaise gestion des entreprises mais de la gravité de la crise sociopolitique qui sévit dans le pays. Pour éviter une crise dans le système financier, il serait bon de procéder à la restructuration des crédits. Sans une décision de la Banque de la République d’Haïti (BRH), les acteurs du système bancaire ne peuvent rien faire. Un coup de pouce aux entreprises devrait permettre de protéger les emplois et de redynamiser l’économie.  

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".