14 accidents dans la journée du 1er mai

Publié le 2019-05-02 | Le Nouvelliste

À Montagne Noire ce jeudi, des piétons s’attroupent autour de ce qui reste du minibus Kia pregio. Les automobilistes eux font un arrêt de quelques secondes, jettent un regard, prennent une photo et repartent. L’endroit, tristement, attirent les curieux. La veille, il a été le théâtre d’un terrible accident de circulation. Selon des témoins, le chauffeur du minibus immatriculé TP 76750 a perdu le contrôle de son engin après que les freins ont lâché. La violence du choc n’a laissé aucune chance au conducteur et à 4 passagers qui sont décédés sur place. Les 14 autres blessés ont été transportés à l’hôpital. Ce drame s’ajoute à la longue liste de 13 accidents de la circulation dénombrés seulement ce 1er mai par l’association Stop accident.

Selon Garnel Michel, consultant de cette association, qui intervenait sur Magik9 ce jeudi, ces accidents ont eu lieu à Petit-Goâve (Morne Tapion), Lilavois, Gérald Bataille, Montagne Noire, Bon-Repos, Arcahaie, La Saline, Meyer, Léogâne, Turgeau, etc. « Ces 14 accidents ont fait 36 victimes dont 25 blessés avec plusieurs traumas crâniens et 11 morts. 100% des personnes décédées sont des jeunes », a-t-il précisé.  

Avant le 1er mai, Stop accident avait dénombré  39 accidents pour la période allant du 14 au 21 avril, tuant 16 personnes. Et les motos sont impliquées dans 70% de ces accidents. Le consultant de Stop accident a déploré le peu d’attention accordé par les autorités à la problématique des accidents de la circulation. Il a aussi déploré le fait que seulement 500 policiers sont affectés à la sécurité routière pour une population de 12 millions d’habitants. Pour redresser la barre, Garnel Michel a invité l’État à faire de la sécurité routière une priorité. « Les conséquences des accidents représentent un problème grave de santé publique. L’OMS reconnaît que les accidents sont les premières causes de maladie et de décès chez les jeunes  (catégorie 5 à 29 ans). Aujourd’hui, il  y a plus de décès causés par les accidents que l’insécurité », fait-il remarquer.

Selon plusieurs témoins rencontrés sur place ce jeudi, l’accident à Montagne Noire était inévitable pour un minibus qui transportait autant de passagers. « En raison de la topographie de la zone, il y a eu trop de pression sur le système de freinage. Les sabots ont tout bonnement lâché. Tout semble indiquer que le conducteur ne connaissait pas cette route pour avoir pris le risque de l’emprunter en revenant de Fort-Jacques », explique un trentenaire. Les explications de ce témoin viennent en écho aux propos de Garnel Michel qui croit qu’il faut faire des analyses post-accident. « Cela nous permettra de les comprendre, d’en tirer des leçons utiles afin de protéger d’autres vies dans le futur », estime-t-il.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".