« A bandit, bandit et demi », prescrit Joseph Lambert à l’insécurité

Le Sénat de la République sort de son hivernage. Le Conseil supérieur de la Police nationale est attendu ce mardi 4 décembre 2018 au Sénat pour une séance sur l’insécurité qui sévit dans le pays. Déjà, le président du Sénat Joseph Lambert propose son propre remède pour calmer la fureur des bandits.

Publié le 2018-12-03 | Le Nouvelliste

National -

Après des mois d’inactivité, le Sénat de la République s’apprête à réapparaître sur la scène en invitant, ce mardi 4 décembre 2018, le Conseil supérieur de la Police nationale d’Haïti à venir s’expliquer sur la remontée des actes d’insécurité dans le pays.

Sur ce point, le président du Sénat Joseph Lambert se veut catégorique en mentionnant : « J’ai dit au Premier ministre que quelles que soient les conditions le CSPN aura lieu.» Déjà, le président du Sénat dit attendre un CSPN en entier pour répondre aux interrogations des parlementaires à propos de l’insécurité qui sévit dans le pays.

La séance de ce mardi sera publique selon Joseph Lambert qui annonce la couleur en ce qui a trait à un certain parlementaire couvrant les activités des bandits et qui les aide souvent à se défaire des filets de la PNH. Comme pour accrocher les plus curieux, le sénateur du Sud-Est souligne que le parlementaire qui serait de connivence avec les bandits armés « n’est pas un sénateur » mais un député dont il promet de révéler le nom ce mardi lors de la séance avec le CSPN.

Dans cette sortie, Joseph Lambert souligne « qu’il ne faut pas laisser de place aux bandits qui terrorisent la population ». Ainsi, les parlementaires qui volent au secours des bandits quand ils se trouvent nez à nez avec la police, les organisations de droits humains qui s’acharnent à défendre les malfrats au nom des droits de l’homme sont tous appelés à regarder la réalité en face.

Et pour montrer qu’il peut aller encore plus loin, le deuxième personnage politique du pays clame : « À bandit, bandit et demi », et appelle « la nation tout entière à réagir avec la plus grande fermeté devant les actions des bandits ».

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".