Kounoubwa, une grotte à valoriser!

Publié le 2014-05-28 | Le Nouvelliste

Economie -

La grotte Marie-Jeanne, la plus longue excavation de la Caraïbe, n’est pas la seule grotte que l'on peut visiter au département du Sud. Kounoubwa, une grotte située à quelques kilomètres du centre-ville de Camp-Perrin, est visitée annuellement par plusieurs milliers de gens venus de toute part. Cette dernière constitue, d’ailleurs, la principale source de revenu de Joël Constant et de deux autres guides de ce site. C’est un amusement de premier rang pour ceux qui aiment les excursions. Située en hauteur, cette grotte est un joyau. Elle mérite d’être mieux connue. Pour cela, des travaux d’aménagement s’avèrent indispensables. Il faut environ une heure pour grimper la petite élévation qui mène à ce site naturel. L’entrée de Kounoubwa est touffue d’arbres de toutes sortes. Ce qui ajoute au charme naturel du lieu et fait contraste à ce qu'on s’apprête à découvrir en pénétrant dans la grotte. La pénétration est difficile. Toute l’excavation est couverte de spéléothèmes avec des stalactites et des stalagmites qui sont réalisées par l’écoulement de l’eau. Ces dernières sont d’une beauté extraordinaire. Ainsi, l’entrée est glissante. Avant d’atteindre les vingt-quatre caves à visiter, certains visiteurs sont obligés de faire aussi l’usage de leurs mains. La descente se fait alors en tâtonnant. L’eau qui coule incessamment dans la grotte sculpte plusieurs images. De ce fait, les visiteurs et les guides ont la latitude de donner des noms à certains endroits de la grande salle d’attente de l’excavation. On y trouve ainsi la cathédrale, le statut de saint Christophe, des schémas ayant des formes de serpent, de cheval... Aussi trouve-t-on une grande pierre à laquelle on attribue le nom de Maître Carrefour qui indique la sortie du monument. Comme tant d’autres, ce site n’a pas encore bénéficié de la largesse des autorités étatiques. Rien n’est fait afin d’améliorer l’accueil. Au seuil de Kounoubwa, il n’y a que des bancs fonçant dans le sol. Le ministère du Tourisme, selon le guide principal de cet endroit, promet d’y entreprendre des travaux de très grande importance. Mais, dit-il, jusqu'à présent, rien n’est fait. En vue de maintenir le lieu dans un état de propreté minimal, il est obligé, certaines fois, d’utiliser ses propres fonds. Par ailleurs, un compte d’épargne a été ouvert au nom de la grotte afin d’entreprendre certains travaux qui ne sont pas de grande importance. « Kounye a, se grès kochon an ki kwit kochon an », a déclaré Joël Constant. Le site ne bénéficie d'aucun apport financier du Bureau d’ethnologie. Cependant, de l’avis de Joël Constant, cet espace n’est pas seulement un lieu de divertissement. C’est aussi, dit-il, un lieu de pèlerinage. Des cérémonies vaudouesques se tiennent régulièrement dans cet espace. Elle fait toujours les délices des serviteurs d’un esprit connu sous le nom de Grandbois. C’est, dit-on, le maitre de ce monument. Elle constitue un lieu sacré pour un nombre important d’houngans de la commune de Camp-Perrin. Très peu connu dans le pays, Kounoubwa est découverte depuis plus d’un demi-siècle. La première visite a été effectuée par des élèves des Frères de l’Instruction chrétienne. En effet, le 7 mars 1952, 52 élèves de cet établissement ont visité cette grotte et ont procédé à la révélation de ce monument inconnu. Depuis, il a reçu régulièrement des visiteurs. Le 17 avril dernier, cette grotte a été visitée par l’Association haïtienne des étudiants en communication sociale (AHECS), une association estudiantine de la Faculté des sciences humaines (FASCH). Les guides dirigent cette grotte de la même façon qu’un bien privé. Ils n’ont aucun rapport à donner aux autorités étatiques. Le département du Sud, à l’instar des départements du Nord et du Sud-Est, attire de plus en plus les visiteurs. Ce qui explique que le nombre de visiteurs de ce site ne cesse d’augmenter. Ces derniers sont exigeants. À cet effet, Joël Constant qui dirige cet espace depuis 1988, sollicite l’apport des autorités gouvernementales afin d’entreprendre le projet d’aménagement de cette grotte. Il affirme, par ailleurs, que Kounoubwa représente un atout inestimable et un pilier pour tout programme de développement voulant mettre en valeur le potentiel touristique de tout le département. Elle peut, dit-il, générer des emplois directs et indirects dans la localité.

Jose Flecher
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".