« Let’s talk about sex » avec Bibi

Discuter sans crainte de la sexualité humaine, sortir le sexe du carcan des sujets tabous et de la vulgarité, faire de la sexualité un facteur clé dans l’émancipation des femmes, ces raisons entre autres, sont à la base de « Let’s talk about sex ». Cette initiative portant la marque de Fabiola Coupet (Bibi Nèt Alkole) débutera avec son premier panel de discussion ce samedi 1e mai 2021 à Café 36, autour du thème « L’amour et le sexe, quel rapport ? ».

Publié le 2021-04-28 | lenouvelliste.com

Let’s talk about sex ! Pourquoi pas? Surtout en présence de professionnelles pouvant vous aider davantage à mieux explorer et écouter votre corps. Parler de sexe ou de la sexualité humaine non pas juste pour parler, mais pour apprendre. Pour éduquer particulièrement les femmes et aider ces dernières à devenir des êtres humains pleinement émancipés, équilibrés et libres de leurs choix.

« Un pareil évènement c’est pour aider les participants à mieux se découvrir. Leur expliquer comment se sentir beaucoup plus à l’aise dans leurs corps, pour qu’ils puissent prendre de meilleures décisions et mieux servir leur société. Parler de sexe est une activité parfaitement normale et saine. Comprendre sa sexualité est importante et contribue à notre bien-être général », a expliqué l’animatrice des émissions Bibi Nèt Alkole.

Entre apprentissage et libération de la sexualité, pour Fabiola Coupet, son initiative vise aussi à combattre la peur, la désinformation et l’étiquette tabous collée au sexe. Une façon, dit-elle, de se positionner également du côté des femmes, les premières victimes des agressions sexuelles que la société réduit, paradoxalement, trop souvent au silence. « C’est comme participer à leur éducation sexuelle. Un aspect de l’éducation très négligée ici en Haïti. Parce qu’en réalité, considérer le sexe pour un sujet tabou n’aide pas dans la lutte contre les violences ou les agressions sexuelles », a-t-elle poursuivi.

De fait, « Let’s talk about sex » sera réparti en quatre séances programmeés sur des jours différents et qui affichent chacune des panels différents. Le coup d’envoi de cet évènement axé sur la « parole sexuelle » sera donné ce 1er mai à Pétion-Ville, avec trois femmes comme intervenantes. Il s’agit d’Emmanuelle Georges, de Laeticia Degraff et de Phaidra Laraque. « L’idée c’est de créer un espace où nous pouvons avoir des conversations ouvertes et saines, guidées par des experts, sur la sexualité, nos perceptions y relatives au sein de la société haïtienne », a avancé l’initiatrice tout en précisant que « Let’s talk about sex » est ouvert aux hommes et aux femmes. « Je vous attends tous. Hommes et femmes. Venez prendre part à cet apprentissage commun ».



Réagir à cet article