Accord politique 11 septembre

La composition du cabinet ministériel d’Ariel Henry après le remaniement

Les huit nouveaux ministres qui intègrent le cabinet ministériel d’Ariel Henry sont pour la plupart d’anciens parlementaires et d’anciens ministres. Ils ont tous été choisis sur la base de l’accord politique signé le 11 septembre dernier entre le Premier ministre, des membres de l’ancienne opposition politique à Jovenel Moïse et des organisations de la société civile.

Publié le 2021-11-26 | lenouvelliste.com

D’abord, Ricard Pierre, nommé ministre de la Planification et de la Coopération externe, est un ancien sénateur du Sud-Est, membre influent du Secteur démocratique et populaire qui s’était farouchement opposé au président Jovenel Moïse depuis son élection.

Alex Larsen, nouveau ministre de la Santé publique et de la Population, est le choix de l’organisation politique INITE qui, dans un premier temps, avait supporté le président Jovenel Moïse avant de passer dans l’opposition. le Dr Alex Larsen avait déjà été ministre de la Santé sous l’administration de Préval.

Rosemond Pradel, nommé ministre des Travaux publics, Transports et Communications, avait déjà occupé ce poste. Secrétaire général de la Fusion, il représente ce parti au sein du gouvernement.

Raymonde Rival, nommée ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique, ancien député, est le choix de l’organisation politique « Ansanm nou fò ».

Pour sa part, Jean Victor Généus, ministre des Affaires étrangères, était un ancien ministre des Haïtiens vivant à l’étranger et ancien ambassadeur d’Haïti dans plusieurs postes à l’étranger. Il a été désigné par des organisations de la société civile, selon des signataires de l’accord du 11 septembre.

Berto Dorcé, nommé ministre de la Justice et de la Sécurité publique ; Nesmy Manigat, ministre  de l’Education nationale, il avait déjà occupé ce poste sous l'administration de Martelly-Lamothe et Odney Pierre Ricot, le nouveau ministre des Affaires sociales et du travail « sont des choix du Premier ministre Ariel Henry. Il a fait ces choix de concert avec des forces politiques proches du PHTK et des organisations de la société civile », ont souligné nos contacts signataires de l’accord politique.  

Neuf autres ministres en fonction depuis le 20 juillet dernier conservent leur poste. Il s’agit de :

Patrick Michel Boisvert, ministre de l'Economie et des Finances. Le seul ministre nommé par le feu président Jovenel Moïse encore en poste;   

Chariot Brédy, maintenu au ministère de l'Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural ;

Ricardin St-Jean toujours ministre du Commerce et de l'Industrie; James Cadet qui reste à la tête du ministère de l'Environnement ; Luz Kuria Cassandra François; elle conserve son poste de ministre du Tourisme ;

Judith Nazareth Auguste, ministre des Haïtiens vivant à l'étranger; Liszt Quitel, ministre de l'Intérieur et des Collectivités territoriales,

Sofia Loréus, ministre de la Condition féminine et aux Droits des femmes et Enold Joseph, ministre de Ia Défense.

Ces neuf ministres ont tous été choisis sur la base de négociations entre le Premier ministre Ariel, des forces politiques et des organisations de la société civile.

Le Premier ministre Ariel Henry tient de façon provisoire le ministère de la Culture et de la Communication en attendant de l’attribuer à un secteur signataire de l'accord du 11 septembre, a appris le journal.



Réagir à cet article