Monique Clesca : L’Haïtienne devenue Commandeur de l'Ordre du Mérite du Niger

Publié le 2016-04-07 | Le Nouvelliste

Le ciel était dégagé sur la ville de Niamey, la capitale du Niger, en ce début de saison sèche. La journée tirait à sa fin et les rayons du soleil tombaient obliquement sur les têtes. Malgré cette chaleur torride qui montait et qui se faisait sentir sur les visages, une ambiance festive régnait dans les jardins du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Nigériens à l'extérieur ce 31 mars dernier. L'assistance était très diversifiée avec la présence du corps diplomatique, des chefs traditionnels, des hauts cadres et fonctionnaires de l'administration publique, notamment ceux des ministères de la Santé, de la Population, des Enseignements secondaires, de la Jeunesse et des Affaires étrangères, du personnel du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), des représentants des autres agences sœurs du système des Nations unies et le réseau des 100 femmes les plus influentes du Niger. Tous formaient un demi-cercle pour faire honneur de leur présence à une seule dame : l’Haïtienne Monique Clesca, représentante de UNFPA au Niger depuis 2012 en fin de mission. De tous les côtés, les gens parlaient entre eux, et de partout il s’agissait de paroles et de gestes émouvants qui étaient exprimés à cette cérémonie d’au revoir à Monique Clesca qui, durant les quatre années passées à la tête de UNFPA Niger, a fait siennes les souffrances des femmes et des adolescentes de ce pays et a pleinement contribué à l'amélioration de leurs conditions de vie. Monique, qui d'habitude est une femme de sourire au cours des rencontres avec les partenaires, peinait à trouver ce sourire au cours de cette cérémonie très émouvante. Habillée d'une longue robe blanche sans manche, placée au milieu du demi-cercle, elle observait les yeux presque humides tout ce beau monde venu lui dire au revoir et saluer ses actions. En prenant la parole juste avant de lui épingler l'insigne du Commandeur de l'Ordre du Mérite du Niger, il a plu à la ministre déléguée, chargée de l’Intégration africaine, Mme Kaffa Rakiatou Christelle Jackou, de féliciter Monique Clesca pour sa mission bien remplie au Niger à travers un excellent travail en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations nigériennes. «Grâce à vos actions et à votre détermination personnelle, des leaders communautaires sont devenus de véritables acteurs de changements de comportement en matière de planification familiale», a souligné la ministre qui a salué les initiatives développées sous le leadership de Monique Clesca, notamment le programme des adolescentes du Niger Illimin, la mise à échelle à travers le pays des écoles des Maris, le projet régional sur l’autonomisation des femmes et des filles et le dividende démographique au Sahel et les différents partenariats tissés avec l'Association des chefs traditionnels du Niger (ACTN), les leaders religieux et les structures de la société civile. Mme la ministre Jackou a exprimé le regret de voir Monique quitter un pays où les autorités et tous les partenaires qui ont collaboré avec elle garderont le souvenir impérissable d’une «représentante chevronnée, ouverte et courtoise, toujours portée sur l’action et le résultat». Très émue en prenant la parole, la représentante de UNFPA, Monique Clesca, a, dans son discours, remercié le président de la République du Niger, Monsieur Issoufou Mahamadou, pour avoir décidé de la nommer Commandeur de l'Ordre du Mérite du Niger. L'ordre national du Mérite est le deuxième ordre national du Niger, après la Légion d'honneur. Il récompense les services distingués rendus par des civils ou militaires à la nation nigérienne. Cette décoration inclut trois grades : chevalier, officier et commandeur, et Monique a reçu le plus haut grade, celui de commandeur. S'adressant à l'assistance, Monique Clesca a déclaré avec humilité dans une voix calme : «Avec vous tous ici, nous avons fait des choses bien, et ça a été ma chance de pouvoir travailler dans un si beau pays, avec un peuple si généreux, et avec des populations qui cherchaient une porte-parole comme moi. J’ai tout donné au Niger, mon expérience, ma rigueur, ma passion et mon cœur. Vous m’avez accueillie avec bienveillance, et vous me saluez au départ avec une immense générosité.» Avec tous les regards braqués sur elle, Monique dit avoir choisi de continuer son action pendant sa retraite. « Je suis convaincue que l’attribution de cette décoration va m’inciter à m’investir davantage dans la bataille pour le respect des droits des filles et des femmes», avant d’ajouter que « cette distinction me remplit de joie et d’amertume puisque je ne peux pas la partager avec ma mère qui a toujours été mon modèle. Mais puisque vous me faites cet honneur, je n’ai qu’une seule envie : c’est de continuer à faire ce travail d’une autre manière », a-t-elle conclu, sous les applaudissements nourris de l’assistance qui se rangea selon le protocole pour la féliciter de cet honneur et la saluer avant son départ du Niger. Les participants à cette cérémonie ont été unanimes : cette distinction est une juste reconnaissance des mérites de Monique Clesca. «Monique Clesca est une diplomate du terrain. Elle entreprend des tournées pour rencontrer les populations de différentes régions du pays. On l'a vue avec des femmes et des adolescentes les plus marginalisées dans le Niger profond dans une familiarité déconcertante», raconte Chaibou Boubacar, journaliste nigérien, qui a eu à faire des reportages sur son action. «Vous avez su bousculer les barrières, permettant ainsi une remise en question positive de certaines croyances préétablies. Vous avez appuyé toutes les interventions entrant dans le cadre de la lutte contre la mortalité maternelle au Niger. Nous retiendrons de vous le souvenir de quelqu’un de très simple, pragmatique et opérationnel», a témoigné le Dr Idrissa Maïga Mahamadou, secrétaire général du ministère de la Santé publique. Son visage ayant retrouvé le sourire, elle salua son équipe : «Je tiens aussi à remercier mes 56 collaborateurs qui travaillent pour UNFPA au Niger. Je vous dis publiquement ici que vous êtes la force de UNFPA, vous êtes celles et ceux qui me rendent visible aujourd'hui. Sachez que vous êtes aussi salués par cette si belle décoration», ainsi s'exprimait Monique Clesca, en se tournant vers eux. Et ils lui ont rendu cet hommage en l’applaudissant chaudement.
Souleymane Saddi Maâzou, Chargé en communication UNFPA Niger saddi@unfpa.org Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".