L'appétit de reproduire les mêmes erreurs

Haïti a passé le cap du 7 février 2024 non sans peine.

Jean Pharès Jérôme
Par Jean Pharès Jérôme
09 févr. 2024 | Lecture : 3 min.

Haïti a passé le cap du 7 février 2024 non sans peine. Si le Premier ministre Ariel Henry a su garder son poste, la crise est restée entière. Ni Ariel Henry ni ses opposants ne sont sortis renforcés dans le bras de fer autour de la date du 7 février. Le pays non plus n’a rien gagné dans cette bataille qui illustre l’incapacité des acteurs politiques haïtiens à produire du compromis. Les pertes en vie humaine et la destruction des biens publics et priv

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Lire aussi

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.