Mobilisation anti-Ariel Henry : une dizaine de journalistes blessés dont un a perdu un œil

Plusieurs journalistes sont victimes lors des mouvements de protestation réalisés à travers le pays cette semaine contre le pouvoir d’Ariel Henry. Ce qui pousse l’Association des journalistes haïtiens (AJH) à appeler à la protection des journalistes avant de condamner ces actes contre ces derniers alors qu’ils étaient sur le terrain en quête d’informations pour rapporter à la population.

Michelson Césaire
Par Michelson Césaire
09 févr. 2024 | Lecture : 3 min.

Jean Marc Jean, journaliste d’un média en ligne, a reçu une bonbonne de gaz lacrymogène lancée par un agent de police en plein visage et a perdu un œil lors des mobilisations anti-gouvernementales le 8 février 2024 à Port-au-Prince. À Jérémie, deux journalistes ont été blessés par balle et un autre bastonné violemment par des partisans zélés du pouvoir. Dans plusieurs endroits du pays, les journalistes sont victime

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.