Les Cayes vent debout pour exiger le départ du premier ministre Ariel Henry

La ville des Cayes a connu une journée de tension et de paralysie des activités, le 7 février 2024.

Jordany Junior Verdieu
Par Jordany Junior Verdieu
08 févr. 2024 | Lecture : 3 min.

La ville des Cayes a connu une journée de tension et de paralysie des activités, le 7 février 2024. Une tentative de pillage a été déjouée par des agents de sécurité et la police. Un blessé à l’arme blanche a été recensé du côté des manifestants. Le mouvement de protestation pour exiger le départ du Premier ministre Ariel Henry a débuté vers 12 heures à la Savane (Nan Savann). 

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.