L’immense Jean-Claude Sanon

Je n’ai pas attendu que le célèbre journaliste sportif -qui fut pratiquement un pionnier de la presse sportive - passe l’arme à gauche pour lui tresser une couronne de lauriers. Comme cela arrive dans le milieu, on attend qu’il ne puisse plus écouter un louange à sa personne, ni répondre par un mot de remerciement, pour clamer sur tous les toits qu’il fut un homme qui…, un homme qui …, un homme dont… C’est cet amer constat que faisait la sœur Clotilde Guerrier, mère de mon ami Simil -- peintre de renom, critique de cinéma -- y a-t-il toujours de la sincérité, de la franchise dans le la démarche laudative en la circonstance ?

Jean-Claude Boyer
Par Jean-Claude Boyer
30 nov. 2023 | Lecture : 6 min.

Un émouvant témoignage de reconnaissance

Gilbert Fombrun a brossé avec finesse le portrait de Jean-Claude Sanon. « L’un des plus brillants journalistes sportifs que le pays ait produits malheureusement, comme tant d’autres, obligés de s’expatrier», relève l’inusable chroniqueur de Radio Métropole. Au cours de cet hommage, Gilbert a confié être reconnaissant à Jean-Claude Sanon qui lui a mis le pied à l&rs

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.