En 11 ans, près de 2 500 armes à feu de la police ont été déclarées perdues ou volées

Des armes et des munitions appartenant aux forces de sécurité d'Haïti sont continuellement détournées depuis une décennie.

Jean Junior Celestin
Par Jean Junior Celestin
19 oct. 2023 | Lecture : 3 min.

Des armes et des munitions appartenant aux forces de sécurité d'Haïti sont continuellement détournées depuis une décennie. Depuis 2012, les armes et les munitions de la Police nationale d’Haïti se retrouvent régulièrement entre les mains de criminels et de membres de gangs, selon ce qu’a indiqué le  le groupe d’experts dans le rapport du comité de sanctions des Nations Unies qui travaille sur Haïti.

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.