A la découverte du fabuliste st-marcois, Patrick Cephacile

Publié le 2022-09-21 | lenouvelliste.com

Patrick Céphacile se démarque des jeunes écrivains de son âge en choisissant la route déjà illuminée par les illustres fabulistes d'Esope en passant par Jean de Lafontaine jusqu’à  Maurice Carême et Pierre Gamara. « Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, » disait le poète français Joachim Du Bellay. En effet, j'ai rencontré lCéphacile lors de mon séjour agréable à Saint-Marc (la ville de Nissage Saget) du 18 au 22 avril 2022 sous le haut patronage de l'association Vive Haïti Livres dirigée par le visionnaire et infatigable François Nedje Jacques.

Au lycée Sténio Vincent où la septième (7eme)  édition de Vive Haïti Livres battait son plein sous un soleil de plomb, on a tant conversé sur un tas de sujets liés à l'écriture, à la philosophie, à la spiritualité. D'un tempérament calme, attentif, il a le verbe facile et sait comment dompter les étoiles vagabondes, les animaux féroces ou dociles pour les faire éclater, hurler, jubiler jusqu’à  la démesure.

Lafontaine, la référence par excellence

Dans les lieux secrets des rayons d'une bibliothèque, il s'accroche paisiblement aux pages des ouvrages qui lui permettent de trouver la paix intérieure et surtout le plaisir de créer ses propres personnages avec le défilé des animaux de toute espèce comme l'a fait durant le dix-septième (17eme siècle) son digne prédécesseur le barde fançais Jean de Lafontaine dans ses fables merveilleuses et satiriques.

Publiées en mars 2021, les « Fables Tropicales » de Patrick, 54 pages réunissent plus de vingt-trois( 23) textes en vers ou en prose axés sur diverses thématiques : famille, mortalité, relations humaines... Il ne nie pas son admiration pour l'auteur de “la cigale et la fourmi'' « C'est la référence par excellence dès qu'on fait allusion à l'univers des fables. Chaque pièce de la Fontaine véhicule une pensée, un message, une philosophie, une leçon de morale. »

Le jeune auteur estime que l'œuvre de La Fontaine garde toute sa fraicheur et son essence jusqu'à nos jours. « En les revisitant quotidiennement, j’ai l'impression que le monde n'a pas changé. Les problèmes d'inégalité sociale, d’injustice, de misère sont toujours d'actualité »

Les créations de ce Saint-Marcois sont le miroir de notre réalité, de nos habitudes, nos faiblesses humaines, nos travers. C’est une véritable peinture de notre univers social. Au fil des ses fables, il enfonce le doigt dans nos plaies séculaires et propose, chemin faisant, des pistes de solution au pays.

"Le sprinter en ria

Et ne songeant même pas

Qu'il n’était qu’Ursain Bolt

Et non Aaron Peirsol

Accepte sans réplique

L'épreuve aquatique..."

 (Usain Bolt et la tortue)

À regarder de près sous notre loupe de critique, ce qui différencie le travail du fabuliste St-Marcois par rapport à celui de La Fontaine c'est le sens de l'humour aiguisé qui l'habite et surtout le réalisme de ses personnages « Je me suis beaucoup documenté pour pouvoir écrire chaque fable avec le tempérament, les caprices de chaque acteur. Si La Fontaine avait l'art de faire parler les animaux. De mon côté, je m’efforce de rentrer dans les animaux pour parler haut et fort »...

''Un chien aboya quelque part

Plus loin un autre l'entendit

Et se demanda ce qui par hasard

Serait la cause de ce bruit

Quelles affaires pour quelles raisons

Notre ami déclenche cette alarme

Serait-ce une frivole chanson

Ou chose d’intérêt, un drame"

(Les chiens aboyeurs)

Né  à Saint-Marc le 18 octobre  1996, Patrick Céphacile a toujours habité et étudié dans sa ville natale. Enseignant à ses heures perdues, il revient à sa première passion, le slam en publiant « Gouverneurs de la rosée », une œuvre inspirée de l'immense écrivain et ethnologue haïtien, Jacques Roumain sur sa chaine YouTube  et nourrit la noble idée de traduire dans notre savoureuse langue créole son recueil « Les fables tropicales » au printemps 2023.

                                               

André Fouad
Auteur


Réagir à cet article