Ajustement des prix du pétrole : « Le gouvernement est prêt à accompagner la population », d’après le ministre des Affaires sociales

Publié le 2022-09-14 | lenouvelliste.com

« Avec la suppression de la subvention des produits pétroliers, l’État aura plus de moyens d’intervention pour aider la population », a déclaré le ministre des Affaires Sociales et du Travail sur Magik9, le mercredi 14 septembre 2022. Concernant les prévisions et les anticipations du gouvernement par rapport à l’ajustement à la hausse du prix des produits pétroliers, Odney Pierre Ricot soutient qu’un ensemble de projets et de programmes sociaux seront implémentés pour accompagner les plus faibles.

« Un processus d’ajustement de salaire est prévu pour les fonctionnaires. Pour l’exercice fiscal 2022-2023, l’Etat va accorder à nouveau le quatorzième mois ; un plat chaud sera distribué tous les jours aux élèves des écoles publiques, le processus d’une prise en charge des deux premiers cycles fondamentaux pour les plus vulnérables sera lancé », a indiqué le titulaire du MAST. « Il y aura des investissements au niveau des infrastructures agricoles à travers des subventions d’intrants agricoles, le renforcement de la capacité opérationnelle d’intervention de la Police nationale d’Haïti ; financer les prochaines élections ; augmenter le budget de l’Université d’État d’Haïti, assister les ouvriers de la sous-traitance,  il va permettre que dans les trois prochains mois, l’État puisse subventionner des produits de consommation de base », a expliqué Odney Pierre Ricot.

Odney Pierre Ricot ne croit pas que la crédibilité de l’État peut être mise en cause dans la réalisation de ces projets d’apaisement social. « Des démarches ont été entreprises pour accorder des cartes pétrolières à des chauffeurs de transport en commun. Se pa te pawòl pou te fè timoun dodo. L’échec du projet est imputable au secteur des transports qui n’est pas aussi bien organisé qu’on le pense. Le processus est long, les syndicalistes le reconnaissent », a déclaré le titulaire du MAST.

Concernant les trois milliards de gourdes pour financer le programme d’assistance sociale aux plus vulnérables,  Odney Pierre Ricot confirme qu’une première tranche d’un milliard de gourdes a été décaissée pour le compte du ministère des Affaires Sociales qui n’est pas un opérateur dans le projet. « C’est un programme multisectoriel dont un ensemble de ministères est impliqué dans son implémentation », a précisé le ministre.

Le milliard de gourdes a été réparti comme suit: « 405 millions de gourdes ont été transférées au FAES pour distribuer des paniers solidarité, pour transférer du cash, via la Digicel, à des personnes démunies et pour construire des restaurants communautaires », poursuit M. Ricot

« Le FAES  a ouvert 103 restaurants communautaires dans le département de l’Ouest. Les restaurants ont une capacité de distribution d’au moins 300 plats chauds par jour. Le FAES a aussi transféré 50 millions de gourdes, via le service MonCash, à des personnes qui ont reçu 3 mille 15 gourdes chacune, et a distribué  50 mille paniers solidarité », a rapporté le ministre Odney Pierre Ricot.

« Le ministère des Travaux publics, Transports et Communications, Le ministère de l’Environnement et le ministère de l’Agriculture et des Ressources naturelles ont reçu 75 millions de gourdes chacun. Le ministère du commerce et de l’industrie a reçu 75 millions de gourdes pour le projet de carte pétrolière », a-t-il détaillé. 

« 135 autres  millions de gourdes ont été transférées au FAES pour le programme d’appui aux ouvriers du secteur textile. Le ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action civique a reçu 35 millions de gourdes pour des activités socioculturelles et sportives. Il y a eu une  requête de 50 millions de gourdes, à travers le ministère des affaires sociales, pour subventionner les artisans », a ajouté le ministre.

Par ailleurs, Odney Pierre Ricot a indiqué que le gouvernement, à travers le ministère des Affaires sociales et du Travail, travaille déjà pour fixer la nouvelle grille tarifaire pour le transport en commun, en lien à l’ajustement à la hausse des prix du pétrole. « L’équipe de la direction du travail et de statique du ministère est à pied d’œuvre, suite à l’annonce du chef du gouvernement. La circulaire qui fixe les nouveaux prix du transport en commun sera publiée automatiquement après le communiqué officiel de l’application  des prix ajustés », avait garanti Odney Pierre Ricot. Ce qui a été fait quelques heures plus tard.



Réagir à cet article