Jérémie: des blessés par balle, des magasins pillés

Publié le 2022-09-07 | lenouvelliste.com

Les Jérémiens ont été à nouveau dans les rues ce mercredi 7 septembre 2022 pour exprimer leur mécontentement face à la montée spectaculaire des prix des produits de première nécessité sur le marché, la rareté de carburant et le gouvernement d'Ariel Henry.

Les manifestants, qui ont parcouru plusieurs artères de la ville, munis de pancartes et de branches d’arbres, en ont profité pour exiger la démission du chef du gouvernement, Ariel Henry.

Lors de cette journée, trois blessés par balles ont été enregistrés. Des scènes de pillages de magasins, de violence et d'affrontements entre policiers et manifestants ont été observées. Cinq individus ont été interpellés par la police. Les forces de l'ordre ont du intervenir à plusieurs reprises pour disperser, à coups de gaz lacrymogène la foule.

Outre ces agissements, des rafales d'armes automatiques ont été entendues un peu partout à travers la ville.

Parallèlement à ce mouvement de protestation le Centre d'Operation d'Urgence de la Grand'Anse (COUD), situé à Château, banlieue à l'entrée est de la ville de Jérémie, a été pillé par la population avoisinante.

"Oui c'est bien le cas, des individus ont fait irruption dans les locaux du COUD/Grand'anse ce mercredi 7 septembre 2022", a confirmé Christine Monquelé, directrice de la DPC/Grand'Anse.

Dans une vidéo amateur qui circule sur les réseaux sociaux, on peut voir des membres de la population avoisinante en train d'emporter du matériel appartenant à UNOPS, EPPLS, CRH et la Protection Civile. Les gens n'ont rien laissé dans l'entrepôt du COUD, a indiqué Me Monquelé. Pour l'instant aucune estimation des pertes enregistrées n' a été communiquée par les responsables et aucun de ces intrus n'est pour l'instant entre les mains de la police, a confirmé pour le journal M. Alex Legagneur, le porte-parole de la police dans la Grand'Anse.

Par ailleurs, les manifestants promettent de continuer la mobilisation jusqu'à la démission du premier ministre.

Flavien Janvier jflavien50@gmail.com
Auteur


Réagir à cet article