Avec Alo Bondye et Avan m ale, MDO, pose les grandes questions

Publié le 2022-09-05 | lenouvelliste.com

« Esi aprè lanmò gen yon vi pouki m mouri nan yon vi poum al viv nan lanmò ? »

Ces paroles sont de MDO, un rappeur de 24 ans, dans la chanson « Alo bondye ». En peu de mots, le petit bonhomme au calme olympien, « calme et très cute » pour reprendre sa description par Sindy Ducrépin, rédactrice de Ticket, provoque un débat vieux comme l’humanité :  l’existence post-mortem.

Le texte « Alo Bondye », du début à la fin, défonce les croyances, choque et interroge. En des termes crus. Péremptoires. Tranchants. Frantz Duval, directeur de Ticket et rédacteur en chef du Nouvelliste, ne cache pas sa surprise : « Personne en Haïti, avant MDO, n’avait osé écrire ce qu’il a écrit dans « Avan m ale » et dans « Alo bondye ». Il faut prendre le temps de l’écouter et de le lire », recommande Duval.

En 4 minutes, après l’avoir appelé par WhatSApp, le natif des Gonaïves illustre une conversation avec Dieu et questionne certaines assertions. Ça n’arrive pas tous les jours de parler à quelqu’un qui a de si haute fréquentation. 

En entrevue avec Ticket MDO, Mdo Merts Santil de son vrai nom, soutient que sa chanson a été inspirée par plus de 30 000 ans d’histoire. « On nous raconte des choses à l’école et en famille. En grandissant, je me suis intéressé à l’origine de l’homme et à d’autres sujets ayant rapport avec l’existence de Dieu. Par hasard, je suis tombé sur certaines informations qui ont répondu à certaines questions que je me posais sur les faits rapportés par la bible », explique-t-il. 

Ayant grandi dans le catholicisme, MDO a reçu presque tous les sacrements à la portée de son âge et de sa situation matrimoniale : baptême, communion et confirmation. Est-ce que son texte est en rébellion contre l’église ? Le rappeur relativise. « Ma démarche va au-delà. C’est un questionnement. C’est une manière pour moi de dire que l’église devrait nous réunir davantage au lieu de nous diviser. D’où viennent ces religions que nous adoptons aujourd’hui ? De l’étranger. Pourquoi on devrait me haïr parce que je ne partage pas une croyance, basée sur des écritures dont on ignore les auteurs et les circonstances de la rédaction », soutient-il. 

MDO a publié deux chansons ces derniers mois : « Alo Bondye» et « Avan m ale ». Dans les deux textes, le rappeur ne fait pas dans la dentelle. Il utilise des termes directs, provocateurs, grivois à la limite. 

« Si wap manyen afè moun , Yap koupe pat ou avanw ale 

Siw chich ou visye kwèm

Wap manje kaka avanw ale», écrit-il dans « Avan m ale ».

« Menm si chemen lajan long

Menm sil chaje ak pikan

Olye mwen mouri pòv nan vim

Mwen pito rich nan san », soutient-il toujours dans « Avan m ale ». Quel est le sens de ces phrases? Est-ce un appel à prendre les armes pour devenir riche quitte à courir le risque de se faire tuer ? Non, tranche le rappeur. « Yo di lajan se chemen pikan, mwen pap pè manyen pikan pou m fè lajan menm si m ta blese », soutient-il.

« Yo diw voye Jezi mouri pou peche gen peche pi rèd 

Ou detwi Sodome ak Gomorrhe pou voksal gen voksal pi rèd

Yo diw kreye l’homme ak imaj ou poutan ayisyen pi lèd 

Pou eta’ m wè peyim ye la yo fèm konnen lanfè  pi rèd », écrit-il dans « Alo Bondye ». 

Pourquoi ce choix d’écriture ? Cette rhétorique ? « Je suis un real dans tout ce que je dis et ce que je fais. Si je veux saluer le travail de quelqu’un, je le fais. Si je dois recadrer quelqu’un, je lui dis merde. Je ne suis pas hypocrite. Je suis très direct. Si Dieu existe vraiment, il devrait être confortable avec quelqu’un qui ne lui ment pas, qui lui dit les choses comme il les pense. Je n’ai pas créé les mots que j’utilise dans mes textes. Je les utilise pour dire ce que j’ai à dire. C’est tout », tranche-t-il. « Je dis des mots que tout le monde connait. Donc pourquoi je dois me priver de les utiliser », se défend-il à propos des mots grivois dans ses textes.

MDO chante la drill, un sous-genre du Hip-hop développé à Chicago et épousé essentiellement par les jeunes. Ce sous-genre se définit par des paroles au contenu audiovisuel perturbant voire choquant. Ceux qui chantent la drill, comme MDO, attirent l’attention par des paroles fortes. « Je m’identifie à cette tendance. Elle définit ma personnalité, ma vision », admet-il. 

Les deux titres ont déjà récolté plus de 500 000 visionnements sur la plateforme YouTube. Une récompense pour ce jeune qui ne vit que pour la musique. Lui qui a été contraint par ses parents d’émigrer en République dominicaine à deux reprises. « Avant, ils voulaient que je me rende au Brésil, j’ai refusé. Ensuite, ils m’ont envoyé en deux fois en République dominicaine. Contre leur gré, j’ai choisi de revenir. Moi tout ce qui m’intéresse c’est la musique. Pourvu que je sois à l’aise ici, accompagné de mes proches et en faisant ce que j’aime, cela m’importe peu que je ne gagne pas beaucoup d’argent. Mon père était fâché contre moi. En réalisant le succès de « Alo Bondye », il est devenu mon premier supporteur, mon seul manager (rires) », a raconté MDO. 

Avant de devenir chanteur, MDO a fait une brève carrière de Disc jokey (DJ). Une carrière qui s’est brusquement arrêté par une mésaventure. « On a volé mon laptop », a-t-il confié dans un interview en format long avec Mikenton Jean lors d’un Live pour Ticket. Après cette épisode, poursuit-il, ses amis l’ont encouragé à enregistrer sa première chanson « Mwen fè mizik » en 2015. Selon lui, le feedback a été positif. Et depuis lors, le jeune artiste poursuit son ascension et a pu produire les deux chansons « Avan m ale » et « Alo bondye »qui sont très bien accueilli par le public. 

Le clip de « Alo Bondye » doit sortir ce 3 septembre selon ce qu’a assuré l’artiste à Ticket. Le teaser circule déjà sur la toile. Que nous réserve MDO dans cette vidéo ? Comment Bondye sera-t-il représenté ? Si vous n’avez pas encore visionné le teaser il serait temps de le faire. On y découvre un téléphone intelligent dans la poche de l’un des disciples de Jesus… le reste sera dans le clip  

Ticket vous propose de lire les lyriques des deux chansons « Avan m ale »et « Alo Bondye ». 

Avan m ale 

Yeahhhhhhh

Yeahhhhh

MDO

333 generation 

M pat konn lèm tap fèt

M pa konn lè map die 

E pou sam renmen an 

M prè poum pase tray

Nenpòt sa wap fè a pa care

Y’ap toujou palew mal

Pran plezi ou jwi laviw

Avan ou die

Lavi a kout lè map fè shit

Kitem fè shit mwen avanm ale

M kondane  pou OG

M pap janm fè fake avanm ale 

Pa vin prechem  si Bondye vlem

Lap chanje vim avanm ale

3 lit kleren

4 pake jwen

M pral kraze tèt  mwen avanm ale 

Siw chèf ou ganster 

Rale zam ou pete 

Pow

Avanw ale

Si wap manyen afè moun 

Yap koupe pat ou avanw ale 

Siw chich ou visye kwèm

Wap manje kaka avanw ale

Sispann fè lèzòm konfyans

Pou yo pa blow avanw aleeeeeeeeee

Yeahhhhhh

M pat konn lèm tap fèt

M pa konn lè map die 

E pou sam renmen an 

M prè poum pase tray

Pou mwen viv an pè 

E pou sa map batay

Kote’k gen chèn pa genyen kou

Ak tèt m aprann met may

Ayayayyyyyyyyyyyyyy

Avanm ale fòm jwi vim

Bety’w pa fanmim

Pwenti dèyèw poum pase  anvim

Ki mele boudam siw rayim

Tout plug yo okouran 

Yo prezan pou’n byen pase ti vi’n

Fimen bwè jistann ayik 

Pa gen panik 

Fè kaka zafè kritik

Brase lajan sa nan street 

Poun rete clean 

E menm nan fè nwa’n toujou lit 

Ou ka viv 100 an mwen m viv 30 an

Poutan an vrè m viv plis pasew 

Siw chita pran pòz seryew

Ou kitem viv lavim pasew 

Plas ou pèdi a 

Avanw ale yap ranplasew

Ayayayyy

Lavi a kout lè map fè shit

Kitem fè shit mwen avanm ale

M kondane  pou OG

M pap janm fè fake avanm ale 

Pa vin prechem  si Bondye vlem

Lap chanje vim avanm ale

3 lit kleren

4 pake jwen

M pral kraze tèt  mwen avanm ale 

Siw chèf ou ganster 

Rale zam ou pete 

Pow

Avanw ale

Si wap manyen afè moun 

Yap koupe pat ou avanw ale 

Siw chich ou visye kwèm

Wap manje kaka avanw ale

Sispann fè lèzòm konfyans

Pou yo pa blow avanw aleeeeeeeeee

Lè map fè shit pa vin prechem

Sim leve na pale demen

Jodi a se poum fè kaka

Fimen vale kleren

Tout patnèm yo avèm

Lèn fin sou’n pral plimen bouzen

Bouzen

Lèm wèm pa sou wout siksè

M chanje itinerè

Sèl parese ak sak echwe

Ki di kòb pa fè bonè

Menm si chemen lajan long

Menm sil chaje ak pikan 

Olye mwen mouri pòv nan vim 

Mwen pito rich nan san 

Yeahhhhhh

M pat konn lèm tap fèt

M pa konn lè map die 

E pou sam renmen an 

M prè poum pase tray

Nenpòt sa wap fè a pa care

yap toujou palew mal

Pran plezi ou jwi laviw

Avan ou die

Lavi a kout lè map fè shit

Kitem fè shit mwen avanm ale

M kondane  pou OG

M pap janm fè fake avanm ale 

Pa vin prechem  si Bondye vlem

Lap chanje vim avanm ale

3 lit kleren

4 pake jwen

M pral kraze tèt  mwen avanm ale 

Siw chèf ou ganster 

Rale zam ou pete 

Pow 

Avanw ale

Si wap manyen afè moun 

Yap koupe pat ou avanw ale 

Siw chich ou visye kwèm

Wap manje kaka avanw ale

Sispann fè lèzòm konfyans

Pou yo pa blow avanw aleeeeeeeeee

Yeahhhhhhhhhh

Alo Bondye

Alo

Alo Bondye se MDO wi

Saw di?

 Bondye papa yo pran non’w pou pase nan kaka

Si m ofanse’ w padone’ m pou sa a

Ou se limyè retire’m nan fènwa 

Hey

Yo diw voye Jezi mouri pou peche gen peche pi rèd 

Ou detwi Sodome ak Gomorrhe pou voksal gen voksal pi rèd

Yo diw kreye l’homme ak imaj ou poutan ayisyen pi lèd 

Pou eta’ m wè peyim ye la yo fèm konnen lanfè  pi rèd

Santi m vle fou fou fou

Pawòl yo ekri sou ou yo flou flou flou

Ou konnen djab la pwisan ke nou nou

Malgre sa’w bann lib abit ouh ouh ouh

Yo di St esprit gwòs Marie Kijan ?

Èske se pa bagay yo te fè?

Joseh okipe Jezi ki pat pou li li kanpe an Janwobè

Bib la pa di si Jezi te gen fanm 

Lè bwal rèd sal te konn fè ?

Palem de Marie Madeleine koz istwa on ti jan djòl bòkyè

Satan plimen Eve

Eve al plimen ak Adam

Kaka voye nèt

Pou pinisyon ou di yap pase mizè nan fè pitit nèt

Pou peple latè fanmi fuck ak fanmi

Chawa pete nèt

-Alo…. alo Bondye

-Ou genlè pa gen bon nèt ?

M wè  e blan’k sanble avèw Jehovah

Indiens tankou Krishna

Figi chinois sanble ak boudha

Ayisyen sanble ak baka

Ou diw vle’n sove e poutan ou plen bouda’n ak kòmandman

Si se satan ki pwoblèm nan kase kou kaka epi dan

Bondye papa yo pran non’w pou pase nan kaka

Si m ofanse’ w padone m pou sa a

Ou se limyè retirem nan fènwa 

Hey

Yo diw voye Jezi mouri pou peche gen peche pi rèd 

Ou detwi Sodome ak Gomorrhe pou voksal gen voksal pi rèd

Yo diw kreye l’homme ak imaj ou poutan ayisyen pi lèd 

Pou eta ‘m wè peyim ye la yo fèm konnen lanfè  pi rèd

Santim vle fou fou fou

Pawòl yo ekri sou ou yo flou flou flou

Ou konnen djab la pwisan ke nou nou

Malgre sa’w bann lib abit ouh ouh ouh

Esi aprè lanmò gen yon vi poukim mouri nan yon vi poum al viv nan lanmò

Lè sa èske mwen ap an vi oubyen’m an mò

E si fò’m viv poum mouri

Fò’m mouri poum viv

Sa vle di lavi se lanmò 

E lanmò se lavi 

Mwen m anvi viv a mò

Èske pou ou te gen yon kòmansman

Kisa ki kreyew an pasan

Si bonte’ w enfini tout bon  poukiw pat padone satan

Yo di se ou’k kreye richès lan pouki kretyen ap mouri pòv lan

Allo èske’w sou ligne nan ?

Tanpri map tann repons lan 

Yeaahh

Bondye papa yo pran non’w pou pase nan kaka

Si m ofanse’ w padone’ m pou sa a

Ou se limyè retire’m nan fènwa 

Hey

Yo diw voye Jezi mouri pou peche gen peche pi rèd

Ou detwi Sodome ak Gomorrhe pou voksal gen voksal pi rèd

Yo diw kreye l’homme ak imaj ou poutan ayisyen pi lèd 

Pou eta’ m wè peyim ye la yo fèm konnen lanfè  pi rèd

Santim vle fou fou fou

Pawòl yo ekri sou ou yo flou flou flou

Ou konnen djab la pwisan ke nou nou

Malgre sa’w bann lib abit ouh ouh ouh

Yeahhhhhhhhhhh

333 generation



Réagir à cet article