L’AGD veut moderniser et renforcer le contrôle douanier

Les responsables de l’Administration générale des douanes (AGD) ont rencontré, le vendredi 12 août 2022, à la salle de conférence de la douane de l’aéroport, les représentants de douze organisations patronales autour du thème « Amélioration de la communication douane-entreprise ». Cette rencontre a permis de développer une synergie entre la nouvelle administration et le secteur privé des affaires pour mieux faciliter le processus de dédouanement des marchandises.

Publié le 2022-08-18 | lenouvelliste.com

Des représentants d’au moins douze organisations patronales, dont l’Association des industries d’Haïti (ADIH), la Chambre de Commerce Américaine en Haïti (AmCham Haïti), la Chambre de commerce et d’industrie haïtiano-Canadienne (CCIHC), la Chambre franco-haïtienne de commerce et d’industrie (CFHCI), ont rencontré le directeur général de la douane, ce vendredi, dans le cadre d’un dialogue constructif public privé pour développer une synergie entre la douane et le secteur privé des affaires.  « Les discussions se sont déroulées autour de la promotion d’un meilleur partenariat entre l’ADG et le secteur privé », a indiqué Julcène Édouard, directeur général de la douane

«Dans la première partie de la rencontre on a discuté autour de la modernisation du contrôle douanier par la poursuite de la dématérialisation des procédures et processus douaniers, de l’amélioration du système de gestion des risques, de la modernisation du cadre légal et réglementaire. Dans la seconde partie, on a parlé du renforcement du contrôle douanier par le renforcement des dispositifs de contrôle après dédouanement, du renforcement de la surveillance douanière et du système de renseignement douanier pour optimiser la lutte contre la fraude et la contrebande », a rapporté Julcène Édouard dans un point de presse après la rencontre.

« La douane veut accélérer le processus de dédouanement pour ne pas retarder les importateurs dans les échanges commerciaux internationaux. Pour cela les importateurs doivent avoir une meilleure connaissance des documents à soumettre pendant le processus pour que le document de la déclaration soit conforme à la norme », a informé M. Édouard, qui dit espérer que cette rencontre servira à fixer la responsabilité des deux parties dans le processus de dédouanement.

Le directeur de l’Administration générale des douanes, qui n’a pas caché sa satisfaction après les échanges avec les représentants des organisations patronales, a indiqué que la rencontre rentre dans l’application de la feuille de route du gouvernement. « L’une de nos missions est l’augmentation des recettes douanières. Cette rencontre va grandement contribuer à remplir cette mission », croit Julcène Édouard.

René Max Auguste, représentant de la Chambre de commerce américaine en Haïti (AmCham Haïti), estime que le DG de la douane est conscient des problèmes auxquels font face les douanes du pays. « Le directeur de la douane a manifesté sa volonté de résoudre les problèmes majeurs de la douane dans les jours à venir », a rapporté le directeur de Valerio Canez, qui lui aussi espère une nette amélioration des recettes douanières.



Réagir à cet article