Quelque chose a changé pour Troubleboy Hitmaker

Publié le 2022-08-12 | lenouvelliste.com

Prenez le soin dorénavant de bien écrire le nom de Troubleboy Hitmaker. Vous n'avez toujours pas remarqué le changement ? Eh bien il n'y a plus d'espace entre Trouble et Boy. Les deux mots ne forment désormais plus qu'un. 

En effet, pour pouvoir enregistrer son nom comme artiste et travailler en tant que tel aux États-Unis, le « Hitmaker » a dû faire une concession. «Trouble Boy » qui se traduit littéralement comme « l'homme des ennuis, des troubles », a été refusé. Pour pouvoir finaliser le processus d'enregistrement, Troubleboy comme un tout a été adopté.

Maintenant vous savez. Faites attention à comment vous écrivez « Troubleboy Hitmaker ». Mais sachez qu'il n'est pas le premier à opérer un changement dans son nom de scène parmi les artistes haïtiens, tout comme sur le plan international. D'autres l'ont fait avant TB pour des raisons différentes.

En décembre 2018, la chanteuse haïtienne Niska Garoutte a annoncé avoir changé de nom pour devenir « Kanis », « Niska » donc avec les 2 syllabes inversés. Pour se positionner sur la scène internationale, l'ancienne « Niska » ne voulait pas de conflit avec l'artiste française du même nom.

L'année dernière, la rappeur américain Kanye West a obtenu d'un juge de Los Angeles l'adoption officielle de " Ye " tout simplement, comme nom, sans la formule traditionnelle prénom et nom de famille. En 2019, Maître Gims, chanteur français, a laissé tomber le Maître pour rester Gims. 

Diery Marcelin 
dierymarcelin@yahoo.fr



Réagir à cet article