Lancement d’un projet de renforcement de la sécurité alimentaire dans le Sud

Le ministre de l’Agriculture des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR), Bredy Charlot, de concert avec l’ambassadeur de la Chine Taïwan, Wen-Jiann Ku, a lancé le 9 août 2022 à Torbeck, commune du département du Sud, le Projet de renforcement de la sécurité alimentaire et de l’amélioration des conditions de vie post-séisme du 14 août 2021. Financé par la Fondation taïwanaise pour le secours aux sinistrés, ce projet vise, entre autres, à encadrer des regroupements de producteurs rizicoles dans les Plaines des Cayes et de Torbeck.

Publié le 2022-08-11 | lenouvelliste.com

Le grand Sud s’apprête à commémorer le premier anniversaire du séisme dévastateur du 14 août 2021 qui a causé des dégâts majeurs dans cette partie du pays. Des activités de relèvement se poursuivent surtout dans le secteur agricole. Avec l’appui de la République de la Chine Taïwan, un nouveau projet visant à renforcer la sécurité alimentaire y a été lancé.  

Ce projet dont le financement est assuré par la Fondation taïwanaise `pour le secours aux sinistrés (TFDR) à hauteur de cinq cents mille dollars américains, vise à relancer la filière riz qui est très importante dans la sécurité et l’autosuffisance alimentaires dans le pays. Ce projet, selon l’ambassadeur de Taïwan, convoite  également l’élargissement des impacts du projet de Renforcement national de la production de semences de riz (REPONSE) dans le Sud et l’encadrement de plus de regroupements de producteurs rizicoles.

Remerciant la fondation taïwanaise pour cette modeste contribution, le ministre de l’Agriculture croit que ce projet va rétablir, sur une période d’un an la production agricole dans la Plaine des Cayes et de Torbeck.

Bredy Charlot se dit réjouir que les activités qui vont être entreprises dans le cadre de ce projet bénéficient d’une bonne base et d’une gouvernance solide éprouvée à travers le projet REPONSE. Il espère que les actions ciblées permettront aux bénéficiaires d’accroitre durablement leur production et leur revenu.

Les évaluations du gouvernement ont estimé à 41 millions de dollars américains les dégâts causés dans le secteur agricole par le tremblement de terre. Dans la note de cadrage, du prochain budget, il est prévu, poursuit le ministre, d’affecter des crédits budgétaires pour la réalisation des actions inscrites dans le Plan de relèvement intégré de la péninsule Sud (PRIPS).

Le ministre a, par ailleurs, félicité la coopération taïwanaise, qui, explique-t-il, est le fruit d’une relation historique et de profonde amitié. « Dans les moments difficiles, Taïwan a toujours manifesté sa solidarité avec le peuple haïtien », a indiqué le ministre demandant à l’ambassadeur de transmettre les mots de gratitude de la population et des agriculteurs en particulier pour cet élan de cœur de ce peuple à l’endroit d’Haïti.



Réagir à cet article