Un pas de plus vers l’intégration de l’éducation sociale et financière dans les curricula d’enseignement haïtien

Le ministère de l’Économie et des Finances (MEF), de concert avec le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) et la Banque de la République d’Haïti (BRH) a organisé, du 25 au 28 juillet 2022 au Cap-Haïtien, un atelier sur la finalisation des thèmes et de conception des outils pour l’intégration de l’éducation sociale et financière dans les curricula d’enseignement en Haïti. Cette activité, qui fait suite aux assises tenues à Port-au-Prince du 30 mai au 3 juin dernier, s'inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation du Plan national d’éducation financière (PNEF).

Publié le 2022-07-28 | lenouvelliste.com

Ce plan élaboré par la BRH avec l’appui des cadres des ministères de l’Économie et des Finances et de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle est un instrument essentiel dans l’exécution de la Stratégie nationale d’inclusion financière (SNIF) et dans le cadre de l’opérationnalisation du partenariat tripartite entre AFLATOUN international et les entités haïtiennes susmentionnées.

L’objectif est de définir des orientations nouvelles, de l’intégration des contenus pédagogiques sur l’économie et la finance dans le curriculum scolaire en vue d’une éducation plus complète afin de fournir aux apprenants haïtiens des outils leur permettant d’affronter les nombreux défis de l’époque et de s’engager dans la prospérité du pays en tant que citoyens responsables.

Ce deuxième atelier renforce un peu plus l’engagement de l’État dans la concrétisation d’une vision à moyen terme d’inclure la population dans les activités économiques du pays. Car, l’inclusion financière, explique-t-on, jette un pont entre les opportunités économiques et les résultats qui sont attendus.  

Cette initiative, si l’on en croit le gouverneur de la BRH, Jean Baden Dubois, ne se tient pas de manière isolée. Elle découle, souligne-t-il, du cadre d’actions de la mise en œuvre de l’axe prioritaire numéro deux du Plan national écoles et universités. Un plan d’action, poursuit-il, a été mis en branle dans l’optique d’intégration des concepts d’éducation sociale et financière dans l’enseignement fondamental.

Les échanges ont été enrichissants et les participants ont tous manifesté leur volonté de faire de ce rêve une réalité. Mais tout comme le gouverneur, ils croient que la tâche est gigantesque tant par sa complexité que par ses implications. « Ce n’est jamais facile de construire une cathédrale, mais la magie de l’intellect humain arrive toujours par nous surprendre », soutient M. Dubois lors de la cérémonie de clôture tenue ce jeudi.

Mais, insiste-t-il, le chemin est encore long. Il nous reste encore des kilomètres à parcourir. À cet effet, le gouverneur invite chaque acteur à s’armer de courage à faire preuve d’intelligence et à garder le focus sur le plus important qui est  l’intégration des concepts d’éducation sociale et financière dans l’enseignement fondamental haïtien.



Réagir à cet article