CONCACAF W

Concacaf Football féminin: Haïti s’incline (0-3) face aux États-Unis

Pour son entrée en lice dans le championnat féminin de la CONCACAF, (qualificatif pour la Coupe du Monde de la FIFA, Australie et Nouvelle-Zélande 2023 et les Jeux olympiques de Paris 2024) la sélection haïtienne de football a été défaite par les États-Unis sur le score de 3-0 (2-0 à la mi-temps). Le match a eu lieu ce lundi 4 juillet( jour de l’indépendance des États-Unis) au stade universitaire de Nuevo Leon Monterrey au Mexique.

Publié le 2022-07-04 | lenouvelliste.com

Les Haïtiennes ont débuté la rencontre sur les chapeaux de roue, se montrant très menaçantes. Nos grenadières ont failli marquer dès la 6e minute sur un coup franc de Sherly Jeudy, repris de la tête par Kethna Louis, mais sa tentative passe légèrement à côté de la cage de Casey Murphy. 

Les Américaines n’ont pas attendu longtemps pour lancer les hostilités. Dix minutes après, la machine américaine s’est mise en branle. Alex Morgan, à la 16e minute de jeu, ouvre le score (1-0) sur une frappe instantanée en déviation au premier  poteau. 7 minutes plus tard, Alex Morgan (23e minute) marque le deuxième but sur une tête en lobe, s’offrant ainsi un doublé. 

Les Grenadières ont beau essayé de renverser le cours du jeu. D’abord, sur une action individuelle, Melchie Daëlle Dumornay a pris de vitesse toute la défense américaine, mais sa petite balle piquée heurte la poitrine de la portière américaine. Avant la pause, Haïti a bénéficié d’un penalty quand la capitaine a été touchée en pleine surface de réparation. Pour tenter de réduire le score, l’attaquante Roselord Borgella s'est emparée du ballon. Sa frappe s'est écrasée sur le poteau, et malheureusement, Borgella qui a rejoint l'équipe de Fleury FC (D1 Arkema, France), n'a pas pu reprendre correctement le cuir, car sa dernière tentative passe à côté. Nos Grenadières rejoignent le vestiaire, dominées par les Américaines. 

En deuxième période, les Américaines ont continué à dominer la rencontre en effectuant cinq changements. Parmi les remplaçantes figurent la star Megan Rapinoe. En face, les Haïtiennes ont eu un peu de chance puisque Roselord Borgella a failli se faire expulser pour une faute stupide sur une adversaire. Elle a été sauvée par le VAR, et son carton rouge a été converti en jaune. 

L'arbitre canadienne, Marie-Soleil Beaudoin, aura été très clémente avec l'équipe féminine haïtienne de football, pour n'avoir pas accordé un penalty en faveur des Américaines alors que la faute était flagrante et pour avoir aussi refusé le premier but de Purce en signalant le hors-jeu de Megan Rapinoe. A six minutes de la fin, Margaret Purce (84e), sur un autre service de Megan Rapinoe, a marqué le troisième but de l'équipe américaine qui s'est imposée (3-0). 

Il a fallu attendre les dernières minutes de la rencontre pour voir Nicolas Delépine effectuer trois changements en faisant entrer Florsie-Love Darlina Joseph (Borgella), Bethina Petit-Frère (Batcheba Louis) et Milan Pierre-Jérôme (Nérilia Mondésir).

Il faut dire que rien n'est encore joué pour la sélection féminine haïtienne de football, battue (0-3) par les USA, car elle reste à jouer le Mexique, le 7 juillet et la Jamaïque, le 11 juillet dans la course à la qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Australie et Nouvelle-Zélande 2023 et aux Jeux olympiques de Paris 2024. 

Le XI de départ des Grenadières face aux USA : 

Lara Larco (GK).- Ruthny Mathurin, Kethna Louis, Claire Constant, Chelsea Surpris.- Sherly Jeudy, Jennyfer Limage, Melchie Dumornay.- Nérilia Mondésir, Roselord Borgella et Batcheba Louis. 

DT : Nicolas Delépine.



Réagir à cet article