Exposition au Karibe

Jessie Vincent, la quête de l’inaccessible

Publié le 2022-07-04 | lenouvelliste.com

Baptisée « Luminescence », l’artiste plasticienne haïtienne Jessie Vincent a organisé une exposition-vente à l’hôtel Karibe le samedi 2 juillet 2022, à Juvénat, dans les hauteurs de Pétion-Ville. Jessie Vincent a offert un festin artistique digne de sa fulgurance créative. Avec les vingt toiles exposées, elle traque la vérité et capture la vision éphémère des regards.

Jessie Vincent peint les scènes de la vie quotidienne, la femme, les visages, l’œil, la nudité, l’eau, elle pose sur ces toiles l’instantanéité de l’émotion. Elle donne souvent une interprétation sensible et souvent puissante. Elle crée une ambiance entre réalité et rêve. Elle apprivoise la féminité avec une patience exemplaire, dégustant les sensations persistantes de son art dans une délectation communicative. À travers ses œuvres, elle évoque ce qui, pour lui, est le plus important : l’amour de la vie et les beautés multiples de la femme et la nature.

Jessie Vincent effleure, palpe, palpite,  d’une touche gourmande les méandres du corps féminin, évoquant tour à tour l’innocence, l’impudeur, l’abandon, la provocation, et toutes les facettes du mystère féminin.

Si elle revendique sa qualité d’autodidacte, elle confirme au cours des années un talent sûr. Depuis son enfance, elle vit au rythme de ses sensations, de ses connivences avec la nature. C’est pourquoi l’eau est aussi présente dans ses toiles. L’eau est pour lui la source de vie ; « L’eau est la source de vie. Des fois je l’exprime sans le savoir. Quand je peins il y a toujours de l’eau qui apparait comme ça. Tout seul », ajoute Jessie.

Jessie transmet, par son art, une vision sublimée du monde : « Quand je peins je transmets ce qui vient de mon âme, de mes tripes. Je transmets ma vision. Mes ressentis. Mes toiles traduisent une partie de ma vie. Je  suis une peintre en quête de lumière, de bénédiction, c’est pourquoi il y a la nature, Dieu. Mes tableaux sont vraiment spirituels », souligne-t-elle.

Entre paysage et portrait, entre la quête de la lumière et des scènes surréalistes, Jessie épanouit son enthousiasme de peindre, avec une constance et une spontanéité qui communiquent des sensations chaleureuses.  « La peinture m’a choisie. Depuis mon enfance j’adorais le dessin. J’étais toujours une élève brillante en dessin », déclare la jeune artiste, qui exprime à travers ses toiles les émotions et les sentiments ressentis face à la nature.



Réagir à cet article