Concacaf U20 : Haïti éliminée sans avoir tout perdu

Nombreux sont les fans et sympathisants du football haïtien qui ne cessent de se lamenter sur l'élimination des jeunes Grenadiers par la Jamaïque (1-2) en huitième de finale du tournoi U20 de la CONCACAF, qualificatif à la Coupe du Monde de la FIFA, Indonésie 2023 et aux Jeux olympiques de Paris 2024. Cependant, ces derniers oublient vite que la Fédération haïtienne de football avait, dans un premier temps, décliné la participation d'Haïti avant de revenir dans un second  temps sur cette décision, suite aux menaces des autorités de la CONCACAF. Revenons sur ce que ce tournoi a apporté  à Haïti !

Publié le 2022-06-27 | lenouvelliste.com

Avant le coup d'envoi du tournoi U20 de la CONCACAF, personne ne misait un centime sur les jeunes Grenadiers qui n'étaient pas préparés à y participer. Des joueurs appelés sur des critères à peine connus, car il n'y a pas eu de championnat national, ont constitué une sélection. Avant le premier match, ces derniers ont été soumis tardivement à une préparation qui laissait à désirer. En fait, tout laissait présager que nos jeunes allaient faire un petit tour à San Pedro Sula (Honduras) et vite rentrer au bercail.

Contre les équipes de Trinité et Tobago, Suriname et Mexique, les jeunes Grenadiers ont fait oublier tout le mal que l'on pensait d'eux avant leur premier match dans la compétition. Après avoir tenu tête à Trinidad (4-4), ils ont terrassé Suriname (3-0) et ont fait trembler le Mexique (0-0) pour se hisser en huitième de finale et se rapprocher de la Coupe du Monde.

En moins d'une semaine, Angelo Jean-Baptiste qui avait pris les rênes de la sélection haïtienne des moins de 20 ans (jeudi 17 juin) sous les feux de vives critiques, allait devenir le technicien qui a mis tout le monde d'accord sur sa méthode, ses plans de jeu et la rigueur tactique  de son équipe. En somme : on a vu son empreinte dans le jeu offert par nos jeunes Grenadiers.

 Que dire de certains jeunes, entre autres, Shad San Milan (#10), Ross Apollon (#5), Woodensky Pierre (#6),  Watz Léazard (#11), Jean Lériche (#3), Dukens Sanchez Pierre (#2), Bryan Destin (#7), ou encore les Saint-Marcois Adelson Bélizaire (#19) et Willemeson Augustin (#12) qui se sont révélés aux yeux du monde entier au cours de cette compétition. Pour sa part, Steevenson Jeudi, désigné révélation de la " CONCACAF Club Championship " lors du sacre du Violette AC, ne fait que confirmer tout le bien que l'on pensait de lui en inscrivant 5 buts.

A en croire une source proche de l'équipe haïtienne des moins de 20 ans, pas mal d'agents de joueurs ont approché nos jeunes Grenadiers peut-être qu'ils auront la possibilité d'effectuer des essais voire signer dans un club étranger. Par leurs prestations, ils ont montré qu'ils méritent au moins d'être appelés en sélection nationale A ne serait-ce que pour un essai, de quoi doubler les postes en vue des prochaines échéances des poulains de Jean-Jacques Pierre.

Haïti a certes été éliminée dans la course à la Coupe du Monde U20 de la FIFA, Indonésie 2023; aux Jeux olympiques de Paris 2024 et aux Jeux Centraméricains et Caribéens, mais le pays et les amants du football ont fait certaines découvertes qui valent de l'or.

Tout compte fait, Haïti a failli perdre gros s'il n’avait pas participé au tournoi U20 de la CONCACAF, mais avec cette participation, elle a gagné beaucoup en mettant la main sur un technicien haïtien, détenteur d'un diplôme UEFA A et des jeunes Grenadiers susceptibles d'intégrer la sélection nationale de football, s'il faut déjà penser à la Coupe du Monde 2026 de la FIFA qui aura lieu aux USA, Canada et Mexique.



Réagir à cet article